La disparition du studio Condorcet, studio haut de gamme et mythique

Le studio Condorcet, studio mythique s'il en est vient d'être détruit.

 

Retour sur un passé glorieux...

Il était une fois, dans les années 70, un tube énorme, « La maladie d'amour » de Michel Sardou. Cette chanson a été enregistrée à Toulouse au Studio Condorcet.

Secret de fabrication, ce sont les toilettes du studio qui ont servi de chambre d'écho, de chambre de réverbération et qui ont donné ce son « made in Toulouse ».

En 1971, Jacques Cardona, qui a 25 ans,  crée le studio Condorcet, rue Condorcet à Toulouse,  avec Roger Loubet, le chef d'orchestre de Michel Sardou, les frères Jean-Michel et François Porterie. Condorcet devient un célèbre studio pour la qualité de son acoustique et son « son  à la californienne ».

Jacques Cardona, disparu en 2008, sera aussi auteur-compositeur-interprète et producteur de musique.

Cardona compose et enregistre beaucoup : Claude François, Dick Rivers, Antoine, Hugues Aufray, Mike Shannon, Lara Fabian, Mike Brant, Michel Sardou, Daniel Balavoine. Tous se précipitent à Toulouse pour enregistrer.  Jacques Cardona  coréalise l'album « Cadillac » de Johnny Hallyday avec Étienne Roda-Gil. 

Et puis il sera, aussi, le producteur d'un orchestre de bal, « Les Goldfingers » qui deviendront « Gold » avec une série impressionnante de tubes : « Capitaine abandonné », « Plus près des étoiles », « Ville de lumière » et beaucoup d'autres…

Véritable touche-à-tout de génie, Cardona  sera aussi  dans des productions tels Goldorak,  Ulysse 31  ou l'Inspecteur Gadget.

« La Maladie d'amour » a été enregistrée au premier studio  Studio Condorcet qui « à l'époque était dans un garage » se souvient Michel Sardou. Ce premier studio était au 36 de la Rue Condorcet. 

L'ancien studio-garage est devenu un immeuble. 

Au milieu des années 70 le studio migre Avenue de Lyon, à deux pas de la Gare Matabiau. 

Le studio a été repris en 2007 par Olivier Cussac, et s'y retrouvent des professionnels de tout horizon (free-jazz, électro, pop, rock garage, classique…)

Le directeur, musicien accompli, y compose des musiques de films d’animation à succès comme la série « Les As de la Jungle », (de la société de production et studio d’animation TAT productions) vendue quasiment dans 200 pays dans le monde.

Aujourd'hui Condorcet, comme Capri, c'est fini...

 

À voir également dans le département

Après le 20e Brennus, place du Capitole

Pourquoi le Stade toulousain gagne toujours !

placeToulouse - Haute-Garonne 
label Records : Les + et les - Etonnant... non ? Cultes religieux, mystiques & païens  
Saint-Bertrand-de-Comminges

Saint-Bertrand-de-Comminges : une cathédrale, un festival et des fouilles romaines

placeSaint-Bertrand-de-Comminges - Valcabrère – Haute-Garonne 
label Grands sites Edifices remarquables Archéologie et vieilles pierres Légendes, histoires & Trésors Fêtes & festivals, confréries Musées & Collections Cultes religieux, mystiques & païens Bastides, Villes & villages  
Le microscope de Toulouse (Cemes - CNRS)

Tintin et le mystère de Toulouse

placeToulouse - Haute Garonne 
label Etonnant... non ?  

Patrimoine en Midi-Pyrénées

placeToulouse - Haute-Garonne 
label Made in Grand Sud  

Découvrez les régions du Grand Sud