Notre-Dame de Beldou, Vierge blanche redevenue Noire...

Vierge Noire, puis Blanche puis Noire...

A une quinzaine de km de Toulouse, en direction de Montauban,  Saint-Jory abrite quelques curiosités intéressantes.
En premier lieu, sa chapelle, Notre-Dame de Beldou (beau don) qui fut à l’origine un temple païen, devenu ensuite lieu de culte à la Vierge Marie, dès le début du Christianisme.
Pourtant les premières traces écrites de son existence ne datent que de  1410.
Détruite pendant les guerres de religion, reconstruite puis rasée par les habitants en 1794 suite à l’effondrement de la toiture puis de nouveau reconstruite au même emplacement en 1867, date à laquelle elle fut bénite par Mgr Florian Desprez, archevêque de Toulouse. 
A proximité de la chapelle, surgit de terre une source, où les Saint-Joryens se rendent encore aujourd’hui en pèlerinage. Ce site est également dédié à la Vierge Marie. 

Les anciens disaient qu'à ses débuts, la vierge de Beldou était Noire. Puis elle devint Blanche. En 2018, la municipalité lui redonna sa couleur d'origine sous l'impulsion des fidèles de la commune. 

La Vierge Noire est de retour... 

 

Et aussi...
Autre curiosité de Saint-Jory, l’église Saint-Laurent, construite de 1527 à 1596 dont le très haut clocher s’écroulera en 1781.
Dans cette église, le sculpteur Gaston Virabent a signé une œuvre « Notre-Dame de Beldou », représentant la Vierge Marie et Eve.
Etonnant également le buste du Pape Pie VII sur une façade d’une maison sur  la route entre Toulouse et Montauban. Il commémore le passage dans la commune du Pape Pie VII lors de son voyage de Fontainebleau à Rome qui s’est arrêté devant un relais de poste aux chevaux. En 1914, pour commémorer le centenaire de ce passage, la commune a placé ce buste à cet endroit.
On ne saurait omettre dans les curiosités les deux canons « trophées de guerre » qui depuis 1922  ont été offerts par l’Etat français en souvenir de la Victoire de 1918. Ces deux pièces d’artillerie allemande, des obusiers légers calibre « 10, 5-cm-leichte Feldhautebitze 16 » n’existent qu’en seulement quinze exemplaires dans le monde.
Enfin, Saint-Jory compte également un château qui appartient au domaine privé.

À voir également dans le département

Le microscope de Toulouse (Cemes - CNRS)

Tintin et le mystère de Toulouse

placeToulouse - Haute Garonne 
label Etonnant... non ?  
Christian Constant

Chef Christian Constant a fait monter le Sud-Ouest à Paris

placeToulouse – Haute-Garonne 
label Gens d'ici  

Aimez-vous le loto-bouses ?

placeMontjoire – Haute-Garonne 
label Etonnant... non ?  

Peyragudes : le ski zen

placePeyragudes - Haute-Garonne  
label Films : lieux de tournage Ski et neige  

Découvrez les régions du Grand Sud