logo Grand Sud Insolite

Découvrir le Grand Sud
en empruntant les chemins de traverse,
hors des sentiers battus !
Insolite, oublié, bizarre, mystérieux, original, curieux, pittoresque, méconnu, merveilleux...


Vous êtes ici : Accueil / Régions / Occitanie / 66-Pyrénées-Orientales / Mont-Louis, forteresse Vauban et cité d’Emmanuel Brousse / imprimer l'article
Mont-Louis – Pyrénées-Orientales

Mont-Louis, forteresse Vauban et cité d’Emmanuel Brousse

  • Mont-Louis, forteresse Vauban et cité  d’Emmanuel Brousse La citadelle de Mont-Louis
    La citadelle de Mont-Louis
  • Mont-Louis, forteresse Vauban et cité  d’Emmanuel Brousse Emmanuel Brousse
    Emmanuel Brousse
  • Mont-Louis, forteresse Vauban et cité  d’Emmanuel Brousse Le monument en l'honneur d'Emmanuel Brousse
    Le monument en l'honneur d'Emmanuel Brousse

Emmanuel Brousse né en 1866 disparait en 1926.
Il est élu député des Pyrénées-Orientales puis sera nommé Sous-secrétaire d'Etat aux finances.  
Un monument lui est dédié, monument installé proche de Mont-Louis avec cette mention que bien d'autres pourraient lui envier : « Au Bienfaiteur de la Cerdagne - Au ministre mort pauvre ».
Cela mérite d’être signalé.
Mont-Louis, la cité, est inscrite au patrimoine mondial de l'humanité avec onze autres fortifications de Vauban, Membre du Réseau des sites majeurs de Vauban.
Elle est la ville fortifiée la plus haute de France, construite à 1 600 m d'altitude. 
La citadelle abrite un élément d'architecture unique, le Puits des Forçats et son immense roue permettant l'alimentation en eau de la garnison.
À la suite du traité des Pyrénées  en 1659 et à la demande du roi Louis XIV, qui souhaite sécuriser ce territoire nouvellement annexé à l'Espagne, Vauban, Commissaire général des fortifications, conçoit cette place forte en 1679.
En 1946, la citadelle retrouve sa fonction première de place forte militaire, avec l'installation du 11e BPC.
Cette unité parachutiste tout d'abord dénommée « Bataillon de démonstration » est devenue le 11e Choc.
Rattachée au ministère de l'Intérieur, elle a fait campagne en Indochine puis en Algérie.
Et après les événements d'Algérie, elle a été dissoute et remplacée par le Centre National d'Entraînement Commando créé en 1964.
Ce Centre National d'Entraînement Commando est une véritable Académie militaire où viennent se former les moniteurs et instructeurs de l'armée mais aussi un centre de formation aux réalités et aux conditions de terrain pour les journalistes reporters de guerre, élèves des grandes écoles.
Mont-Louis abrite également le four solaire de Mont-Louis, construit juste après la seconde guerre mondiale, qui fut la première installation de ce type dans le monde et fut un précurseur du four solaire d'Odeillo.
Il fournit une puissance de 50 kW.

www.mont-louis.net 

Nos partenaires :

Objectif Aquitaine : magazine régional d'informations Tlse - Cadeaux, tee-shirts, accessoires et carterie aux couleurs de Toulouse Les montres Lip, des modèles d'exception ! Sortir avec l'habitant et découvrir de nouvelles activités