Une histoire abracadabrantesque...

Comme pour le brouillard, l'histoire du Laguiole, prononcez "Laïole" est à couper au couteau !
Il n'y a pas hélas, trois fois hélas, de vrais et de faux Laguiole.
La légende veut que Pierre-Jean Calmels ait créé ce couteau pliant en 1829 mais la marque Laguiole n'a pas été déposée alors.
Elle n'a jamais été déposée et se trouve donc dans le domaine public.
Cette absence de protection est à l'origine de fabrications de mauvaise qualité venant notamment d'Asie.
Tous les amoureux du véritable  Laguiole ont beau se battre depuis des années, rien n'y fait ; tout le monde peut fabriquer des Laguiole.
La création du Laguiole droit remonte aux alentours des débuts du XIXe siècle, peu après l'apparition des premiers couteliers de Laguiole.
Les fournitures proviennent très vite de Thiers, dont les couteliers fabriquent aussi des laguioles frappés de la marque des couteliers laguiolais.
L'histoire du couteau de Laguiole est donc indissociable de celle de la ville de Thiers .
L'abeille apparaît peu avant 1910, crée par Jules Calmels.
La légende dit que c'est Napoléon Ier qui avait octroyé aux habitants de Laguiole le droit d'utiliser ce symbole impérial en récompense de leur bravoure au combat.
Aujourd'hui beaucoup de couteaux Laguiole de fabrication française sont produits dans la région de Thiers, dans le Puy-de-Dôme.
Il n'existe pas de différence de qualité observable entre un bon laguiole fabriqué à Laguiole et un fabriqué à Thiers, les deux villes possédant des artisans d'excellent niveau.
Très regrettable est le fait que l'image de ce couteau pâtisse des productions de mauvaise qualité en provenance d'Extrême-Orient ou du Pakistan. 
Un produit manufacturé ne peut pas être protégé par une AOC.
Le couteau Laguiole n'est donc pas un produit de terroir au sens où le serait un produit alimentaire (vin, fromage...) et sa fabrication à Laguiole ou à Thiers ne préjuge donc en rien de sa qualité.

 

Laguiole et Airbus
De très nombreuses variétés de Laguiole sortent des forges.
La plus originale doit être une série limitée fabriquée à base de pièces du Concorde achetées lors d'une vente aux enchères par La Forge de Laguiole.

En effet, le dernier modèle des Forges de Laguiole  s'inspire de l’Airbus A350, ce modèle de couteau exclusif, fabriqué en série numérotée, intègre la réflexion design et la technologie avancée du plus extraordinaire des avions de ligne contemporains.

Forge de Laguiole a choisi  un acrylique blanc pour représenter la partie-avant de l’appareil et un carbone issu des unités de production AIRBUS.

Destiné à la fabrication de la voilure de l’avion, ce carbone matérialise avec une lisibilité parfaite, la partie arrière de l’appareil. 

Sur le ressort, un guillochage en forme d’Omega évoque le profil des renforts du fuselage.

L’abeille du couteau, reprend le dessin spécifique du cockpit caractéristique de ce nouvel avion et l’onglet permettant de déplier la lame adopte la silhouette et la forme des ailes.


Le Laguiole est de nos jours le couteau régional le plus produit en France.

 

Forge de Laguiole   
Route de l'Aubrac -  BP 9
12210 Laguiole - France
Tél. : 05 65 48 43 34 
www.forge-de-laguiole.com 

À voir également dans le département

La cathédrale Notre-Dame de Rodez

placeRodez - Aveyron 
label Cultes religieux, mystiques & païens  

Le viaduc sous l'orage

placeMillau - Aveyon 
label Etonnant... non ?  

L’Eglise troglodytique

placePeyre - Aveyron 
label Etonnant... non ?  

Hommage aux inventeurs aveyronnais du scaphandre

placeEspalion- Aveyron 
label Gens d'ici  

Nos partenaires