Le cheval de Przewalski, dernier cheval sauvage au monde renait en Lozère

Le cheval de Przewalski, dernier cheval sauvage au monde, n'a jamais été domestiqué.

Mais un troupeau important vit aujourd’hui, sur le Causse Mejean en Lozère.

Autrefois, ce cheval ou ses cousins parcouraient librement l'Asie Centrale et l'Europe, comme en témoignent les fameuses peintures rupestres du Sud de la France des grottes de Lascaux ou de Niaux et du nord de l'Espagne.

Il a été « découvert » tardivement, en 1879, par le colonel N. M. Przewalski, explorateur russe qui le trouva en Dzoungarie, dans les montagnes qui bordent le désert de Gobi.

Avant, l'espèce était considérée comme éteinte, décimée pour sa viande par les chasseurs mongols.

Depuis longtemps, ce cheval n'existe plus en liberté en Europe, les derniers individus étant observés dans les années 70, en Dzoungarie (Mongolie).

Grâce aux zoos, l'espèce a pu être sauvée de l'extinction, mais elle n'existe plus qu'en captivité. Ce mode de vie, dénué de sélection naturelle, risque d'être préjudiciable à son avenir à long terme.

Aussi, des plans de réintroduction commencent à voir le jour, notamment en Mongolie et en Chine, pays où les derniers chevaux de Przewalski vivaient en liberté, mais ces projets s'avèrent difficiles et longs à mettre en œuvre.

En attendant leur réintroduction dans leurs pays d'origine, il est important que plusieurs groupes de chevaux vivent aujourd’hui  dans les conditions les plus naturelles possibles.

A cette fin, l'Association TAKH pour le cheval de Przewalski - Takh en mongol signifie cheval sauvage -  créée en 1990 sous l'égide de la Station Biologique de la Tour du Valat, du W.W.F et du Parc National des Cévennes, a acquis une propriété de 312 hectares sur le Causse Méjean, autour du hameau du Villaret (Lozère) avec pour objectif de contribuer à la sauvegarde de l'espèce, en créant et en maintenant un troupeau naturel de chevaux de Przewalski, composé de plusieurs groupes familiaux, tout en entretenant par le pâturage une steppe d'origine pastorale avec sa flore et sa faune caractéristiques.

Après dix ans de préparation à la vie sauvage, 22 animaux ont été transportés avec succès en 2004 et 2005 dans le Khomiin Tal, près du parc national de Khar Us Nuur…
 
Pour tous renseignements complémentaires, s’adressez au point d'accueil au Villaret sur le Causse Méjean ou auprès de :

Association pour le Cheval de Przewalski: TAKH
Station Biologique de la Tour du Valat
Le Sambuc
F-13200 Arles

Parc National des Cévennes (P.N.C)
BP 15 - 48400 Florac
Service Information – Tél. : 04.66.49.53.01


pnc@bsi.fr


http://www.bsi.fr/pnc

 

 

À voir également dans le département

Nolwenn Leroy enregistre sous terre

placeHures-la-Parade – Lozère 
label Etonnant... non ?  

Scout toujours, le cinéma de Gérard Jugnot

placeLozère - Bédouès - Florac  
label Films : lieux de tournage  
Promenade en traineau

La réserve de Bisons d’Europe de Sainte-Eulalie

placeSainte-Eulalie - Lozere 
label Z'animaux  

Le Mausolée romain de Lanuejols

placeLanuejols - Lozère 
label Archéologie et vieilles pierres  

Nos partenaires