La chapelle Saint-Hospice et son imposante Vierge en bronze

Inscrite au titre des Monuments Historiques depuis 1929, la chapelle Saint-Hospice fut édifiée au XIe siècle sur les ruines d’un sanctuaire. Elle doit son nom à un moine bénédictin, nommé Hospitius, qui vivait dans une tour vers l’an 575 dans le dénuement le plus total, s’infligeant de lourdes pénitences pour mériter le ciel.

La légende dit que lorsque les Lombards envahirent le littoral, comme l’avait prédit le moine, l’un d’eux voulut tuer l’ermite mais son bras fut soudain paralysé.

Par respect devant son calme, les Barbares lui laissèrent la vie sauve. On lui attribue plusieurs guérisons miraculeuses, d’un sourd et muet, d’un aveugle, d’une femme en proie aux démons.

 

Un peu d’Histoire…

La mention la plus ancienne de la chapelle Saint-Hospice, date de 1075.

Des siècles plus tard, en 1615, la chapelle se trouve au centre d’un ancien fort construit par Charles-Emmanuel Ier de Savoie afin de se protéger des pillages durant la tentative d’invasion française.

En 1655, la chapelle est agrandie et dotée d’un autel lui donnant l’aspect que nous lui connaissons aujourd’hui.

Le fort de Saint-Hospice est détruit en 1706 sur ordre de Louis XIV puis, plus tard, durant la période révolutionnaire, la chapelle subit des dommages. Ce n’est qu’en 1826 qu’elle est rouverte au culte.

Le portique date de 1826. La chapelle fut autrefois un lieu de pèlerinage important et compta jusqu’à 140 ex-voto, aujourd’hui disparus.
A l’intérieur on peut admirer des tableaux du peintre Louis Marchand des Raux qui retracent la vie et les miracles de Saint Hospice.

En 1903, une imposante statue en bronze de 11m40 de haut, jouxtant la chapelle, figurant la Vierge portant l’Enfant Jésus, est offerte par un négociant niçois pour la réalisation d’un vœu. Elle est l’œuvre du sculpteur italien Tranquillo Galbusieri.

 

Restauration…

La commune de Saint-Jean-Cap-Ferrat, avec le concours de la Fondation du patrimoine, a lancé un appel aux dons pour restaurer la chapelle

La commune de Saint Jean-Cap-Ferrat prévoit de nombreux travaux dont  la restauration de l'ensemble des toitures, de l'étanchéité et des parties de charpente défectueuses.

En ce qui concerne les façades extérieures, reprise intégrale des façades de la chapelle, du porche, du presbytère, des murs périphériques et des murs de soutènements.

Pour les façades intérieures : restauration de tous les enduits et traitement contre l'humidité. La reprise des menuiseries. La mise aux normes de l'électricité et l'installation de ventilation.

Après la restauration de la chapelle, la commune de Saint-Jean-Cap-Ferrat souhaite mettre en place des expositions culturelles ainsi que des évènements musicaux tels que récitals et concerts de musique classique.

De plus, la chapelle sera intégrée au circuit de visite guidée « Saint-Jean-Cap-Ferrat, son histoire et sa légende ». Les habitants et les touristes de la région pourront ainsi pleinement profiter de la chapelle restaurée et de ses alentours.

 

 

Chapelle Saint-Hospice,

12, Chemin de Saint-Hospice,

06230 Saint-Jean-Cap-Ferrat

Tél. : 04 93 76 08 90

 

https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/chapelle-saint-hospice-a-saint-jean-cap-ferrat

  

 

 

À voir également dans le département

L’Hôtel Régence et sa déco Jules Chéret, style « années folles »

placeNice – Alpes-maritimes 
label Hôtels, restaurants, bars  
Notre-Dame-des-Fontaines

Du sol au plafond, les extraordinaires fresques de Notre-Dame-des-Fontaines

placeLa Brigue – Alpes-Maritimes 
label Etonnant... non ? Cultes religieux, mystiques & païens Edifices remarquables  
Le Musée Coupole Figas

Le Musée Coupole Figas, l'œuvre d'une vie

placeCoaraze – Alpes-Maritimes 
label Musées & Collections  

La boule au carré

placeCagnes-sur-Mer - Alpes Maritimes 
label Etonnant... non ?  

Découvrez les régions du Grand Sud