Jean-Paul Dubois, écrivain et Prix Goncourt 2019

label

Le discret Jean-Paul Dubois est  né le 20 février 1950 à Toulouse.

Jean-Paul Dubois  a suivi des études de sociologie, a été journaliste au service des sports de Sud-Ouest, au Matin de Paris, puis grand reporter au Nouvel Observateur.

Son premier roman « Compte rendu analytique d'un sentiment désordonné «  parait  en 1984, le 22e « Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon » en  2019

Très éclectique, il a préfacé un livre de photographies consacrées aux pins Bristlecone, les plus vieux arbres du monde.

Ce n'est pas le trahir que de le définir comme libertaire.  « Ecrire » dit-il « c'est sa façon à lui de  faire toujours de la politique » 

Dans un entretien il explique  «  Il y a  des gens qui ont et des gens qui n'ont pas, des gens qui dominent et d'autres qui sont soumis.  La société sécrète en permanence ce genre de relations d'injustice.  Même dans le mauvais sens, l'inégalité est fondateur d'une société » .

Jean-Paul Dubois considère que le métier d'écrivain a l'avantage de laisser du temps libre pour ne rien faire, simplement pour vivre, en essayant de comprendre un peu le monde : « Je suis venu à l'écriture, car c'est le moyen de gagner sa vie le moins douloureusement possible ! ».

En 2016, il publie « La succession » sélectionné pour le Goncourt.

 

Prix Goncourt 2019

En 2019    « Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon » son 22e ouvrage, paru aux éditions de l’Olivier, fait partie des quatre sélectionnés pour le Prix Goncourt.

Jean-Paul Dubois  était face à la romancière belge Amélie Nothomb pour le roman « Soif »  chez Albin Michel, Jean-Luc Coatalem  : « La part du fils » aux Editions  Stock, Olivier Rolin : « Extérieur monde » chez  Gallimard.

« Kennedy et moi » est le premier roman de Jean-Paul Dubois à avoir fait l'objet d'une adaptation au cinéma. Un article de Jean-Paul Dubois est également au départ du film « À l'origine » de Xavier Giannoli en 2009. Celui-ci avait déjà adapté une nouvelle de Dubois pour un court métrage, « Dialogue au sommet », en 1995.

 

  

À voir également dans le département

Le château de Saint-Élix-le-Château

Saint-Elix, le château du plus grand cocu de France, le Marquis de Montespan

placeSaint-Elix – Haute-Garonne 
label Gens d'ici Forme & Bien-être Châteaux & Monuments  

Germaine Chaumel, photographe d'exception

place

Toulouse - Haute-Garonne 
label Gens d'ici  
Place Rouaix

Cariatides, colonnes, balustres, rosaces et médaillons...

placeToulouse – Haute-Garonne 
label Made in Grand Sud  

Deux pouliches vraies jumelles

placeDaux - Haute-Garonne 
label Etonnant... non ?  

Découvrez les régions du Grand Sud