Cédric Villani Corrézien et politique

label

Cédric Villani, né le 5 octobre 1973 à Brive-la-Gaillarde.

Directeur de l'institut Henri-Poincaré de 2009 à 2017, il est également professeur à l'université Claude-Bernard-Lyon-I depuis 2010 et président du fonds de dotation de l'institut Henri-Poincaré.

Lauréat de la médaille Fields en 2010, spécialiste de l'analyse mathématique, il travaille sur des problèmes issus de la physique statistique, de l'optimisation  et de la géométrie riemannienne.

En 2017, il est élu député dans la cinquième circonscription de l'Essonne sous l'étiquette « La République en marche ». Il est candidat pour les élections municipales de 2020 à la mairie de Paris, dissident de son parti.

 

Un si brillant parcours…

Cédric Patrice Thierry Villani est issu d'une famille d'universitaires et d'artistes, parmi lesquels le peintre Mario Villani (son grand-père paternel), ainsi que les enfants de ce dernier : Arnaud Villani (agrégé de philosophie), Béatrice Bonhomme (écrivaine et poète), Philippe Villani (professeur de mathématiques et jazzman). 

Un de ses frères, Vivien, est un compositeur spécialisé dans la musique de film. Ses deux parents (Patrice Villani et Jacqueline Lavarelo) enseignent la littérature.

Sa famille paternelle est pied noir. 

Il obtient son bac avec 18 de moyenne générale.

Après avoir effectué sa scolarité à Brive-la-Gaillarde puis à Toulon au lycée Dumont-d'Urville, il intègre une classe préparatoire au lycée Louis-le-Grand et se classe 4 au concours d'entrée à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm. 

En 1994, il est élu président de l'association des élèves.

S'en suit une longue arrière de professeur et chercheur en France et à l'étranger et en 2010, il remporte la médaille Fields.

Cette médaille est l'équivalent d'un prix Nobel pour les mathématiques.

En 2014, il soutient Anne Hidalgo (PS) pour les élections municipales de Paris et préside son comité de soutien. 

Il précise  qu'il ne se place ni à gauche, ni à droite, ni au centre.

En 2017 il est élu largement député de l'Essonne face à la candidate des Républicains Laure Darcos.

Il est le député LREM élu avec la plus forte proportion d'électeurs inscrits sur les listes électorales  avec 31,3 % des voix .

Le 4 septembre 2019, il se déclare candidat à la Mairie de Paris face au candidat officiel de « La République en Marche », Benjamin Griveaux.

Malgré sa défaite aux primaires, il  maintient sa candidature à paris, ce qui lui vaudra d'être exclu de son parti.

 

 

À voir également dans le département

La fontaine miraculeuse Saint-Maurice

placeSaint-Robert - Corrèze 
label Cultes religieux, mystiques & païens  

Chartrier-Ferrière, village à vendre...

placeChartrier-Ferrière - Corrèze 
label Bastides, Villes & villages  
La Confrérie de la Farcidure et du Millassou

La Farcidure et le Millassou ont leur confrérie

placeSainte-Fortunade - Corrèze 
label Gastronomie [à manger]  

Le Château de Comborn, berceau de très grandes familles féodales...

placeOrgnac-sur-Vézère - Corrèze 
label Châteaux & Monuments  

Découvrez les régions du Grand Sud