Gluges, en souvenir d’Edith Piaf...

A quelques pas de Rocamadour, Martel, Souillac, du gouffre de Padirac, ... blottie dans les rochers, le long de la vallée de la Dordogne, Gluges et son patrimoine valent le détour.

Son église la plus ancienne que l’on ne peut maintenant plus visiter et une seconde, beaucoup plus moderne construite dans le rocher. La première aurait été édifiée par Gaillard, seigneur de Mirandol, pour y cacher des reliques ramenées de la Terre Sainte entre les XIe et XIIe siècles. 

Inutilisée depuis 1858,lle fut victime de vandalisme et d’un saccage en 1977.

« Une revue spécialisée avait réalisé un dossier sur les trésors cachés de France, explique Claude Amartin. Gluges y était mentionné. Quelques jours plus tard, le monument était visitéLe sol a été largement retourné, à la recherche d'un quelconque trésor, inexistant bien sûr. L'unique joyau est ici architectural. Du saccage ont été sauvés deux bougeoirs, une crucifixion, la table de communion. »

 

Edith Piaf aimait s’y recueillir

La nouvelle église accueillait une fidèle de marque.  En effet, Edith Piaf venait s’y recueillir. Elle aimait tellement cet endroit qu'elle a donné les moyens pour refaire tous les vitraux de cet édifice mais à une condition, « que personne ne le sache de son vivant ! »

 

 

À voir également dans le département

Puy-L’Evêque, cité étagée et pittoresque

placePuy-L’Evêque – Lot 
label Bastides, Villes & villages  
Ptérosaure

La plage aux Ptérosaures, site unique en Europe

placeCrayssac - Lot 
label Z'animaux  
Cabane Rocamadour

Ces chambres d’hôte atypiques

placeCabrerets – Lot 
label Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie  

Découvrez les régions du Grand Sud