Le château de Saint-Béat et sa chapelle, site remarquable et préservé

Dans l'antiquité, le site de Saint-Béat, aux pieds des Pyrénées, était connu et appelé par les  Romains « Passus Lupi » (le passage des loups), car le resserrement de cette partie française du val d'Aran n'aurait alors permis qu'à des loups efflanqués de passer sans se mouiller les pattes dans la Garonne.

Cette ancienne place forte commandait la vallée de la Garonne. Son importance l'avait fait surnommer la « clé de la France ».

Le marbre de Saint-Béat fut le matériau utilisé pour les bassins et plusieurs statues du parc de Versailles.

La curiosité est le château accroché à la montagne.

 

Le château et la chapelle...

Le château de Saint-Béat est l'une des rares citadelles de la chaîne des Pyrénées, de l'époque féodale qui ne soit pas dégradée. Il date du XIIe siècle, construit par les Seigneurs de Saint-Béat et a été agrandi par Henry IV. Il présente notamment un imposant donjon qui fait cinq mètres sur cinq  ainsi qu'une chapelle édifiée au milieu du XIXe siècle suite à une épidémie de peste.

En effet, lors de l’épidémie de peste de 1855, une chapelle fut érigée avec une Vierge afin de protéger les habitants.

Robert Pujol, qui est à l'origine de sa restauration précise : « Les touristes ont, le plus souvent, l'idée d'un château très vaste. Or, au Moyen-Age, ils étaient très petits car accrochés à des nids d'aigle. »

Le château n'eut pas, dans son histoire, à repousser d'invasions, même s'il fut le théâtre de combats réguliers.

Lors de l’épidémie de peste de 1855, une chapelle fut érigée avec une Vierge afin de protéger les habitants.

Le statut de ville royale, a conféré à Saint-Béat bien des privilèges. Deux marchés, chaque mois, se déroulaient au pied du château. Aucun impôt n'était prélevé. Il faut considérer que Saint-Béat était l'Andorre de cette époque médiévale. Si son château est tombé dans l'oubli, il a retrouvé vie depuis quelques années et sa restauration. Le site est à voir d'autant plus qu'il offre une superbe vue sur le village et la vallée.

 

Château de Saint-Béat

260 Rue de l'Anglade,

31440 Saint-Béat-Lez 

Tél. : 05 61 79 40 05

 

 

 

 

À voir également dans le département

Les Forges de Pyrene

Les Forges de Pyrene, le « village inoublié… »

placeMontgailhard – Ariège 
label Parcs de loisirs et Parcs animaliers Musées & Collections Made in Grand Sud Bastides, Villes & villages  
Perrine Laffont

Perrine Laffont, Championne olympique et trois fois championne du monde

placeLavelanet - Les Monts d'Olmes – Ariège 
label Gens d'ici  
Le Château de Roquefixade

Le Château de Roquefixade

placeRoquefixade – Ariège 
label Edifices remarquables Pays cathare Châteaux & Monuments  

Découvrez les régions du Grand Sud