La cathédrale Sainte-Marie, patrimoine mondial de l'Unesco

La Cathédrale Sainte-Marie d'Auch, cathédrale catholique romaine fut de tout temps dédiée à la Sainte Vierge.

Vaste édifice à trois nefs, de 102 mètres de long sur 35 m de large, elle est le siège de l'archidiocèse d'Auch.

Commencée en juillet 1489 à l'instigation de François de Savoie, sur les ruines de la cathédrale romane de Saint-Austinde, elle fut consacrée le 12 février 1548, mais deux siècles ont été nécessaires pour terminer sa construction. D'importants travaux ont été réalisés ces dernières années.

De style gothique flamboyant, fortement influencé par la Renaissance, elle fut complétée fin du XVIIe siècle par une façade et un porche d'ordre corinthien. Elle comprend un ensemble de 21 chapelles.

Elle est surtout remarquable par une série de dix-huit verrières, œuvres d'Arnaud de Moles et par les boiseries du chœur dont les 113 stalles, d'auteurs inconnus, qui continuent la suite des scènes bibliques commencée sur les verrières.

La cathédrale d'Auch fait l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis 19062.

Elle est également inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France depuis 1998.

Elle est pourvue de deux orgues d'époques différentes, le grand orgue de Jean de Joyeuse étant terminé en juin 1694. 

Il est restauré à partir de 1954  et inauguré le 4 mai 1958. Une nouvelle restauration est entreprise en 1994 par Jean-François Muno pour lui faire retrouver le son originel. L'orgue est inauguré le 9 octobre 1998.

L'orgue de chœur est un Cavaillé-Coll d’époque romantique.

Dans la crypte se trouve le tombeau de Saint-Leothade, évêque d'Auch entre 691 et 718 ainsi que les tombeaux de Saint-Austinde et de Saint-Taurin, sarcophages de pierre sculptés dans le style Renaissance.

La crypte a recueilli différentes reliques devant lesquelles venaient prier les pèlerins de Saint-Jacques, nombreux à Auch jusqu'au siècle XVIIe et qui pouvaient être hébergés à l'hôpital Saint-Jacques. 

Depuis juillet 2015, la cathédrale Sainte-Marie d'Auch accueille en son sein une nouvelle muséographie, une déambulation pensée pour faire redécouvrir au public la richesse du trésor épiscopal.
Un trésor enrichi par des œuvres précieuses qui ont pour objet de témoigner de l'histoire religieuse du département du Gers est proposé au visiteur à l'aide de dispositifs mulltimédias tels que des bornes interactives ou des tablettes.
Des livrets en braille et une signalétique repensée sont également présentés.


A voir tout à côté de la cathédrale la superbe maison à colombages qui accueille l'Office du Tourisme. 

 

 

Cathédrale Sainte-Marie
Rue Arnaud de Moles, 
32000 Auch
Tél. : 06 30 41 19 38

 


Pour aller plus loin...

Une visite à Sainte-Marie d'Auch : ou étude descriptive de cette cathédrale

Cliquez sur l'image

Monographie de Sainte-Marie d'Auch : histoire et description de cette cathédrale

Cliquez sur l'image

Sainte-Marie d'Auch: Atlas Monographique de Cette Cathédrale

Cliquez sur l'image

L'orgue avant Bach (Aux grandes orgues de la cathédrale Sainte-Marie d'Auch)

Cliquez sur l'image

Sainte-marie D'auch Et Ses Modifications Récentes: Histoire Et Description De Cette Cathédrale

Cliquez sur l'image

Cartulaires du Chapitre de l'église métropolitaine Sainte-Marie d'Auch. Cartulaire noir

Cliquez sur l'image

À voir également dans le département

Le Château des 20 000 Santons

placeLavardens – Gers 
label Fêtes & festivals, confréries  
Le Musée de l’Armagnac

Le Musée de l’Armagnac

placeCondom - Gers 
label Gastronomie [à boire] Musées & Collections Made in Grand Sud  
Le Musée d’Artagnan

Le Musée d’Artagnan, entre mythe et réalité

placeLupiac - Gers 
label Musées & Collections Gens d'ici  
Le domaine du Tariquet

Les premières bulles de Tariquet

placeEauze – Gers 
label Gens d'ici Gastronomie [à boire] Made in Grand Sud  

Découvrez les régions du Grand Sud