Cahors, capitale de la terre des merveilles

Cahors, ville au passé florissant dont témoigne le célèbre pont Valentré, ouvrage d'art fortifié à trois tours, référencé au patrimoine mondial par l'U.N.E.S.C.O. dans le cadre des chemins de Saint-Jacques de Compostelle.
Cahors est une  capitale incontestée du goût et du bien vivre : vin noir, truffe, foie gras et tant d'autres produits quercinois y sont à découvrir
L'un des grands intérêts de Cahors est sa partie ancienne  qui lui a valu d'être protégé au titre des secteurs sauvegardés crées par André Malraux.
En 2005  le Ministère de la Culture accorde à Cahors le label de ville d'art et d'histoire.
Cahors a choisi de s'engager dans une mise en valeur de ses richesses patrimoniales : visites, conférences, ateliers, activités éducatives, expositions et publications sont proposés tout au long de l'année.
Le pont Valentré est le plus beau et le mieux conservé des ouvrages fortifiés en Europe.
Il fait partie du réseau des ponts remarquables du Sud-Ouest.
Au XIVe siècle, trois ponts permettent de franchir le Lot à Cahors, le pont Valentré à l'ouest, le seul qui ait survécu et dessert un nouveau quartier de la ville.
Cet édifice emblématique fut bâti par décision consulaire de 1306 et sa construction s'échelonna jusque vers 1380.
La légende affirmant que Satan aurait apporté son concours à la construction du Pont Valentré
Le musée Henri Martin, peintre du pays, rénové par Laurent Guillot, propose des expositions artistiques, Hartung ou Olivier Debré, de même que d'autres sites en ville comme la Chantrerie avec des expositions d'art contemporain, le FLAC, Sanfourche, Patrick Moya, Didier Chamizo et Bernard Pras en 2007 ou encore le Grenier du Chapître.
Le maire de Cahors, Jean-Marc Vayssouze-Faure, qui tient beaucoup à la dimension culturelle de sa ville est très fier de l'aquisition par la mairie au printemps 2012, de 16 toiles d'Henri Martin.
L'un des autres trésors de Cahors et du Lot est son vin.
Emmanuel Doquoc, écrivain et gastronome en est un grand amoureux : « Au Moyen-âge où l'on ne connaissait pas le liège, les vins transportés par barriques ne résistaient guère à l'épreuve du temps. Tous finissaient le voyage oxydés, piquants, au point qu'on devait les couper d'eau pour les boire. Tous à l'exception du Cahors : ce vin à la robe encre de Chine était en effet doté d'une propriété fabuleuse. Il ne vieillit pas et conserve intact ses arômes et parfums. 
L'alchimie entre un sol, un cépage et des hommes permettent cette merveille. Nulle part ailleurs  que dans la vallée du Lot le Malbec, le cépage du vin de Cahors, n'a donné des vins d'une profondeur pareille 
Le Cahors, toujours noir, continue de défier le temps.
Sa vivacité et sa richesse en tanins sont les clefs de son éternelle jeunesse"
Au Moyen-Age, le pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle comptait parmi les trois grands pèlerinages que tout bon Chrétien se devait d'effectuer avec Rome et Jérusalem
La Via Podiensis qui commence au Puy-en-Velay, qui traverse Cahors, et qui continue au-delà vers Moissac puis Roncevaux, est l'une des quatre grandes voies historiques, une des plus fréquentées.
Au titre des Chemins de Saint-Jacques de Compostelle, la ville de Cahors a deux monuments inscrits au patrimoine mondial de l'humanité : la cathédrale Saint-Etienne et le Pont Valentré.  

Office de Tourisme de Cahors
Place François-Mitterrand
46000 Cahors
Tél. 05 65 53 20 65
Fax. 05 65 53 20 74
officetourisme@mairie-cahors.fr 
www.tourisme-cahors.fr
 

À voir également dans le département

Le château du Roi

placeCahors – Lot 
label Edifices remarquables  

Montcuq ne manque pas d'air...

placeMontcuq - Lot 
label Etonnant... non ?  

Georges Héreil, le patron génial

placeCahors – Lot 
label Gens d'ici  
Le train dans le tunnel

Les Grottes de Lacave

placeLacave - Lot 
label Curiosités naturelles  

Nos partenaires