Le Bossu y a roulé sa bosse...

Villefranche c'est en bas et le Fort Liberia c'est en haut.
En 1960 André Hunebelle est venu tourner dans la cité de nombreuses scènes du film "Le bossu" avec Jean Marais et Bourvil et notamment la scène du marché et celle situé à Ségovie. 
Villefranche est une cité médiévale fortifiée et Fort Libéria une construction de Vauban.
Villefranche-de-Conflent est au carrefour de trois vallées, voici qui méritait bien la construction du fort pour surveiller l'ensemble après le Traité des Pyrénées.
Le village et le fort sont reliés par un escalier-souterrain connu sous le nom des "1.000 marches", mais il n'en compte en fait que 734.
C'est un record du monde !
Deux cent cinquante ouvriers y ont travaillé à partir de 1850 et vingt-deux y ont laissé leur vie.
L'été des dizaines de milliers de visiteurs passent dans ce coin de Catalogne française et l'hiver la commune ne compte que 239 habitants.
Cette petite communauté est principalement animée par la famille Mené.
Il y a le père, Pierre, a qui a été attribué la concession du fort pour 99 ans et puis Joël, le fils, pompier bénévole, cafetier, guide et animateur en chef de Villefranche.

www.villefranchedeconflent.com/
www.villefranchedeconflent.fr/ 
 

À voir également dans le département

Bompas capitale de l’Escargot

placeBompas – Pyrénées-orientales 
label Fêtes & festivals, confréries  

Cette étonnantre confrérie des Chevaliers du Chantegosier

placeTautavel – Pyrénées-orientales 
label Etonnant... non ?  

Les orgues d'Ille-sur-Têt

placeL'Ille sur Têt - Pyrénées-Orientales 
label Etonnant... non ?  

Dignum est cantare vinum dignum… , il est juste de chanter un vin qui le mérite

placeTautavel – Pyrénées-orientales 
label Gastronomie [à boire]  

Nos partenaires