L'Ile aux Faisans, petite île mais grande Histoire

Entre France et Espagne, sur la Bidassoa, il est une île minuscule de 3000 m2, l’Île aux Faisans. 
C’est dans une barque au milieu de la Bidassoa que se fit en 1526, l’échange de François 1er, prisonnier de Charles Quint contre ses deux fils. 
En 1615, les ambassadeurs Français et Espagnols y firent l’échange des deux fiancés royaux, Elizabeth, fille du Roi de France Henri IV destinée à Philippe IV d’Espagne et la soeur de ce dernier, Anne d’Autriche, infante d’Espagne promise à Louis XIII de France, frère d’Elizabeth et fils d’Henri IV. 
C’est sur cette ile aussi, qu’en 1659, lors d’une conférence qui dura trois mois que fut négociée par le Cardinal Mazarin et Don Luis Menendez de Haro y Sotomayor, le mariage de Louis XIV avec la fille du Roi d’Espagne, Philippe IV et signé le traité de paix des Pyrénées. 
Les 5 et 6 juin 1660, Louis XIV et Philippe IV s’y rencontrèrent et confirmèrent le traité et la conclusion du mariage.
En 1861, un monument commémoratif de cette conférence y fut érigé. 
Depuis la signature du traité des Pyrénées, l’îlot est un condominium, placé sous l’autorité de la France et de l’Espagne, autorité changeant tous les 6 mois. 
Aujourd’hui, l’Île aux Faisans ne se visite plus mais elle peut-être observée depuis la rive des Joncaux, sur le Chemin de la Baie. 

www.hendaye-tourisme.fr 

À voir également dans le département

Piment : le caviar pourpre

placeEspelette - Pyrénées-Atlantiques 
label Gastronomie [à manger]  

Barcus en Soule propriétaire d’une île des Galapagos …

placeBarcus – Pyrénées-Atlantiques 
label Etonnant... non ?  
L'île aux faisans

L'Ile aux Faisans, petite île mais grande Histoire

placeHendaye - Pyrénées-Atlantiques 
label Curiosités naturelles  
Wellington

Wellington à Anglet : ses caches d’armes et son atelier de fausse-monnaie

placeAnglet – Pyrénées-atlantiques 
label Etonnant... non ?  

Nos partenaires