Aigues Mortes, port des Croisades

C'est à l'empereur Marius Caius, aux environs de 102 avant J.C. que l'on doit la naissance de la ville. Il faut attendre l'année 791 pour que, sous l'impulsion de Charlemagne, une première tour, la Tour Matafère, soit érigée dans ce petit hameau entouré de marais et où survivent des pêcheurs et des sauniers. 
Le sel a toujours été l'une des richesses de ce coin de Camargue.
Au XIIIe  siècle, le roi Louis IX lance ses croisades depuis Aigues-Mortes et en 1272, le roi Saint-Louis entreprend la construction des remparts de la ville, soit une enceinte de 1640 m de long.
Pendant les guerres de religions, la Tour Constance devient une prison jusqu'à l'abolition de l'Edit de Nantes en 1685.
Après avoir réglé les problèmes d'insalubrité venant des marais salants, dès le début du 20e, Aigues-Mortes devient une station touristique renommée. Charme et douceur de vivre sont les atouts de ce petit coin de Camargue, en bordure de Méditerranée où l’on se doit de visiter la Tour Constance, l’église Notre-dame des Sablons, la Tour Carbonnière notamment… 

Office de Tourisme
BP 23
Place Saint-Louis
30220 Aigues Mortes
Tél. : 04 66 53 73 00
info@ot-aiguesmortes.fr
http://ot-aiguesmortes.com/

À voir également dans le département

Le pressoir

Le Mas des Tourelles, une cave gallo-romaine reconstituée

placeBeaucaire – Gard 
label Edifices remarquables  
Poissons tropicaux

Le Seaquarium, troisième aquarium d'Europe et premier requinarium

placeLe Grau du Roi - Gard 
label Records : Les + et les -  

Mont Aigoual, la dernière station météorologique de montagne de France

placeMont Aigoual - Gard 
label Etonnant... non ?  

Quand la spéléologie naissait dans l'Abime de Bramabiau

placeCamprieu – Gard 
label Etonnant... non ?  

Nos partenaires