Le Pont du Diable de Céret

Le Pont du Diable ou Vieux Pont de Céret est un pont de pierre à arche unique datant du XIVe siècle. Il franchit le Tech. 

Construit de 1321 à 1341 et en partie reconstruit au XVIIIe siècle, le pont a une portée de 45,45 m, une des plus grandes portées d'une arche de pierre au Moyen Âge. La hauteur au sommet de l'arche est de 22,30 m.
Selon la légende, le pont serait l’œuvre inachevée du Diable, la dernière pierre serait manquante.
Les habitants voulaient un pont à construire sur la rivière et ont appelé le diable afin de le construire pour eux. Il accepta à condition qu'il réclamerait la première âme à traverser. Le pont construit, les habitants ont envoyé un chat pour traverser en premier par crainte de la revendication du diable. Toutefois et pendant de nombreuses années, aucune personne ne l'a traversé que par extrême obligation, une légende commune pour les nombreux ponts du diable en France.
Le pont du Diable détint le record mondial de la plus longue arche en pierre de 1341 à 1356. Il est ensuite détrôné par le pont Scaliger en Italie.

À voir également dans le département

Argelès-sur-Mer organise le premier mondial de pétanque givrée

placeArgelès-sur-Mer – Pyrénées-orientales 
label Etonnant... non ?  

L’Ermitage Notre-Dame-de-Pène, la maison sur les rochers

placeCasas de Pène – Pyrénées-orientales 
label Cultes religieux, mystiques & païens  

L'Abbaye de Saint-Martin du Canigou, tout près des étoiles

placeCasteil - Pyrénées Orientales 
label Etonnant... non ?  

La dalle gravée de Glorianes, Roc de l'Amoriador

placeGlorianes – Pyrénées-orientales 
label Etonnant... non ?  

Nos partenaires