Le Fort du Portalet, prison for President, Pétain and ministers, Léon Blum, Paul Reynaud ...

The Fort du Portalet, not to be confused with the Col du Pourtalet, was built at the top of a cliff in the 19th century to monitor the passages between France and Spain.
When the army deserted the place, the fort became a holiday centre, then Marshal Pétain transformed it into a prison.
In 1941 the Marshal sent Léon Blum, Paul Reynaud, Georges Mandel and Edouard Daladier there.
But history is sometimes cruel... in 1945, it is Marshal Pétain himself who will be incarcerated in this fort that he had built for his best enemies.
He stayed there for three months before being transferred to Ile d'Yeu where he ended his life in 1951.
In 2013, the Community of Communes of the Valley of Aspe received the Vauban Prize from the hands of the president of the National Vauban Association, Alain Monferrand. This prize, which rewards either university research or restoration work, was awarded for the work of safeguarding and rehabilitating the Fort du Portalet, acquired by the community in 1999.

 

www.tourisme-aspe.com

 

Translated with www.DeepL.com/Translator

(free version)

 


To go further....

Le fort du Portalet

Click on the image

Dans le coeur encaissé des montagnes d’Aspe, entre deux falaises et deux cours d’eau, les ingénieurs militaires français du XIXe siècle entreprirent de construire une forteresse vertigineuse et improbable. Le fort du Portalet, déployé en altitude et creusé à même la roche, fut alors érigé enprotection de la frontière franco-espagnole. Exemple de fortification pyrénéenne particulièrement abouti, les canons de ce puissant verrou militaire ne servirent pourtant jamais. Car c’est un autre destin que lui réserva le temps : celui de servir de prison politique où furent reléguées les élites politique de la France pendant la Seconde Guerre mondiale. Par un détour hasardeux de l’histoire, ce qui devait être une gloire des armes de la France sur ses confins, vit se jouer le sort politique et judiciaire de la Nation. Léon Blum, Georges Mandel, Paul Reynaud, Maurice Gamelin et Édouard Daladier y furent internés, sans mandat de justice, avant d’être livrés à l’ennemi. Philippe Pétain, détenu à son tour à l’heure de la Libération, y paiera, en partie, le prix de sa responsabilité. Ainsi, le fort du Portalet, sur sa frontière éloignée, devenu une nouvelle Bastille, fut le contexte d’une page sombre de l’histoire de France, page qui explique le peu de hâte avec laquelle on l’accueillit dans la mémoire collective. Aujourd’hui inscrit aux Monuments historiques, propriété de la Communauté de Communes de la Vallée d’Aspe et porté par l’initiative locale, ce monument national sort enfin de l’oubli dans lequel il avait glissé lentement. Cet ouvrage – entre récit historique, visite patrimoniale et documents exceptionnels – met pour la première fois en lumière son récit tumultueux.
Le Fort du Portalet: Témoignages inédits

Click on the image

Surveiller la montagne - du For d'Aspe au Fort du Portalet, la marque du pouvoir souverain dans les Pyrénées occidentales

Click on the image

Also to be seen in the department

Le Chemin de la Mâture

The "Chemin de la Mâture", an extraordinary path dug into the rock...

placeUrdos - Pyrénées-Atlantiques 
label Natural curiosities Roads & paths  
La Maison du Cigare

La Maison du Cigare and its Cuban torcedoras, a unique place in Europe

placeNavarrenx – Pyrénées-atlantiques 
label Made in Grand Sud Museums & Collections  

La bataille de l'ours des Pyrénées

placePyrénées-Atlantiques 
label Animals  

Biarritz, Histoire, surf et thalasso

placeBiarritz – Pyrénées-Atlantiques 
label cities and villages  

Discover the regions of the Great South