Montclus, un des plus beaux villages de France…

Aux frontières de l'Ardèche mais bien dans le Gard, Montclus a vu le jour avant le 13e siècle, dans un méandre de la Cèze.

Des fouilles archéologiques, à proximité de Montclus, ont permis de mettre en évidence la présence de l'homme à Montclus depuis des temps immémoriaux comme le prouve la découverte d'une stratification allant de 8000 à 2000 avant Jésus-Christ…

Sa position sur une colline entourée de montagnes lui a valu son nom, « Castrum Montecluso », mentionné, sous sa forme latine dans un document de 1275. 

Entourée de vignes et de lavandes, cette petite bourgade superbement restaurée offre au visiteur le charme de ses ruelles, ses demeures de pierre blanche aux façades hautes, ses passages voûtés, ses escaliers et sa végétation luxuriante.

Son cachet exceptionnel, l'absence de toute construction moderne, sa véritable atmosphère de village hors du temps lui ont valu d'être classé parmi les « Plus Beaux Villages de France ».

 

Un peu d’Histoire….

En 1263 fut fondée à Montclus une abbaye du nom de Mons Serratus dont Il reste les vestiges d'un ancien monastère bénédictin troglodytique, une vaste salle creusée dans le roc) au lieu-dit « Les Beaumes » qui servit plus tard de chapelle aux Templiers (XII et XIIIes siècles).

En 1275,  un château fut construit dont il ne reste que le donjon carré d’une grande hauteur qui domine le village qui a également conservé une salle du monastère bénédictin troglodytique édifié par les Templiers en aval près de la Cèze.

Le château fort et le bourg appartenaient au 13e siècle aux comtes de Sabran, et étaient situés dans la partie septentrionale de leur territoire. De même que les comtes d’Anduze et de Barjac, les comtes de Sabran faisaient partie, depuis la fin du 11e siècle, des « milites majores », les partisans les plus importants du comte de Toulouse.

En plus de leur château fort de Sabran, ces comtes possédaient les châteaux de Montclus, de Tresques, de Saint-Victor-la-Coste, certaines parties du château fort de Bouquet, et, par périodes, le château fort de Saint-Laurent-des-Arbres.

Leur domaine était limité au Nord-Ouest par celui des comtes de Barjac, qui non seulement possédaient leur château attitré de Barjac, mais dont des membres de la famille ou des vassaux régnaient sur de nombreux autres châteaux forts, ainsi par exemple sur celui de Féreyrolles, proche de Montclus.

Au 17e siècle, le château passe à la famille Vivet et en 1750, par mariage, à la famille Vogüé, à laquelle il appartient encore aujourd’hui.

Plus tard a été construit le Pont du Moulin enjambant la Cèze qui dit-on roulait des paillettes d’or. 

 

Un beau patrimoine…

Et tout d’abord la place des Aires, où jadis, on battait le grain.

Auparavant, cet endroit était situé à  l’extérieur du village, et les habitations étaient massées autour du château. Il est resté libre de constructions pour favoriser la circulation de l’air au sein du village. 

Cette place des Aires avait une fontaine à l'emplacement de l'actuel monument. Celle-ci a été démontée et plusieurs de ses éléments se trouvent en divers endroits du village.

C’est aujourd'hui le véritable cœur de Montclus et le lieu où se tiennent ses diverses manifestations, le  marché estival, la fête votive et bien sur les fameuses parties de pétanque ...!

Autre lieu à visiter, l’église de Montclus, construite en 1825 et entièrement restauré en 1996.

A voir également  une très jolie placette dans la rue du Couvent, mise en valeur par une belle végétation typiquement méditerranéenne de buis, de bignone, de micocoulier, de vigne vierge et de lauriers roses qui s’élancent sur les façades ! Sans oublier la fontaine en demi-cercle qui date du 19e siècle.

L’ancien Hôpital était une dépendance de l’Hôpital de Pont Saint-Esprit qui avait choisi Montclus pour sa position stratégique au cœur de la vallée de la Cèze, entre les communes de Barjac et Goudargues. Halte privilégiée pour les voyageurs, il joua un rôle majeur lors des épidémies de peste ou de choléra du 19e siècle. 

Outre un splendide jardin privé, luxuriant, Monclus vaut le détour pour sa rue de l’Echoppe, qui doit son nom à la maison située à l’entrée de la rue, appelée « La Maison du Barbier » car on y voit un plat à barbe au-dessus de la porte d’entrée.

Autre rue à emprunter, la rue Souleiado - la rue ensoleillée enprovençal - qui descend en direction de la Cèze. 

Elle est avec la porte de l'Arceau le second accès pour se rendre à la rivière, et naguère les femmes franchissaient cette voute pour aller chercher de l’eau à la Cèze.

La rue de l'Arceau est l’un des accès au village, à partir du Pont de la Cèze. Au Moyen Age, c’était le passage traditionnel pour entrer dans l’enceinte du château. La ruelle était animée tout au long de la journée.

Le passage voûté traversait les remparts de part en part et les lavandières y passaient pour laver leur linge au pont. La proximité de la rivière explique l’absence de lavoir au sein du village, tout à fait rare dans un village typique du sud.  

On ne saurait oublier le Pont du moulinDe nos jours la rivière est la halte rafraîchissante par excellence. Les familles s’y retrouvent dès le retour des beaux jours et le débit alors devenu léger de la Cèze en été en fait un lieu apprécié des touristes.

Ce pont, le pont du Moulin, construit en 1870, qui permet de traverser la Cèze. Cest le premier passage pour passer d’une rive à l’autre depuis la ville de Barjac, plus au Nord.  Il s'agit d'un pont sans parapet permettant à l'ouvrage de résister aux crues exceptionnelles, l'eau passant carrément par-dessus...

  

Mairie de Montclus

Rue Neuve 

30630 Montclus

Tél. : 04 66 82 25 73

mairie.montclus@wanadoo.fr 

http://www.village-montclus.fr/

 

 

 

À voir également dans le département

Royal Canin, entreprise gardoise, a 50 ans

placeAimargues – Gard 
label Made in Grand Sud  

Le Musée de la Poterie méditerranéenne

placeSaint-Quentin-la-Poterie - Gard 
label Musées & Collections  
Notre Dame de Grâce

Notre Dame de Grâce à Rochefort du Gard... sa légende et ses 70 miracles...

placeRochefort-du-Gard - Gard 
label Légendes, histoires & Trésors Musées & Collections Etonnant... non ? Cultes religieux, mystiques & païens Saints, guérisseurs et autres miracles...  

Découvrez les régions du Grand Sud