The astonishing Comte d'Orgeix, a distinguished horseman, actor, businessman and daredevil

Jean d'Orgeix, full name Jean-François de Thonel, 5th Marquis d'Orgeix, is a French actor, rider and aviator, born into a family whose birthplace is the region of Foix in Ariège.

He spent his youth in the Paris region.

Also known by the nicknames "Jean Pâqui", "the Knight of Orgeix" and "the White African", he was in turn an actor in the cinema and the theatre, international rider and bronze medallist at the London Olympic Games in show jumping in 1948, stock-car pilot, world champion in aerobatics, bush-hunting guide and politician.

In 1990, his last challenge, he sailed from Marseille to Calcutta in an inflatable dinghy.

He died in a car accident on 4 July 2006 in Toucy, in the Yonne.

 

The Château d'Orgeix, birthplace of the family

The cradle of the family is the castle of Orgeix which still belongs to the heirs.

The Orgeix family is what was known as the "maitre de forges".

The oldest parts date back to the 17th century, but the castle was not built all at once.

It has about forty rooms and is close to the former forge of the Thonel family.

They became lords of Orgeix after the village had passed through many hands.

King Louis XVIII appointed the Marquis of Orgeix, Jean François Joseph de Thonel, on 30 August 1817, a title retained by his descendants.

On 5 June 1938, when the village of Orgeix was bombed - with no deaths to deplore - by three-engined planes coming from Spain in the middle of the civil war, the Marquis Emmanuel de Thonel d'Orgeix saw the roof of his castle damaged by a bomb.

This same man, a Croix de Guerre during the First World War, was murdered by the Germans in 1944 for having sheltered resistance fighters.

In 1941, an EDF dam was built downstream from the castle, creating the artificial lake of Campauleil at the foot of the building, giving it a romantic appearance.

 

Translated with www.DeepL.com/Translator

(free version)

 


To go further....

Les mains et autres non-dits de l'équitation

Click on the image

" La main suffit à tout, même au mouvement en avant. " Cette affirmation, qui semble paradoxale, fait l'unanimité chez les grands écuyers. Main impulsive, main savante, main indiscrète... et même " main qui sait et main qui ne sait pas " : Jean d'Orgeix utilise tout son talent d'écriture et ses immenses connaissances équestres pour analyser les actions des mains des cavaliers, et partant, la tenue des rênes. Et sa théorie, très argumentée, va à l'encontre de tout ce que l'on apprend dans les centres équestres... Le chevalier d'Orgeix s'interroge sur les raisons pour lesquelles les " non-dits " perdurent dans l'enseignement de l'équitation et donne les clés pour utiliser ses mains comme une aide majeure.
L'AFRIQUE DE MES FAUVES.

Click on the image

Dresser, c'est simple

Click on the image

Jean d'Orgeix considérait cet ouvrage, qu'il n'a eu le temps que de laisser sous forme de manuscrit, comme LE livre de sa vie (équestre). Pour rester aussi fidèle que possible à sa pensée, nous l'éditons tel qu'il est resté sur son bureau, (presque) sans aucune correction. Dans ce dernier livre, vous découvrirez sa philosophie équestre. De façon tout à fait surprenante, vous apprendrez combien il était primordial pour lui que le cavalier s'adresse plus au " mental " de son cheval qu'à son physique. Autrement dit, il n'est pas question pour Jean d'Orgeix de " dresser " un cheval mais de " l'éduquer ". Après avoir publié de nombreux ouvrages techniques, ce livre posthume, étrange testament équestre, prouve, s'il en était encore besoin, que Jean d'Orgeix restera un véritable " Homme de cheval ", membre du panthéon des grands maîtres de l'art équestre.
J'étais un Africain blanc

Click on the image

Le récit de « quinze années de vie sur le terrain, en totale communion avec la nature » du chevalier d’Orgeix en Centrafrique de 1959 à 1972. De la chasse bien sûr, mais aussi un regard perçant sur la décolonisation, sur le pillage de la faune, etc. Un grand texte, édité pour la première fois avec des photos en couleurs.
Histoires africaines : A la rencontre des animaux de brousse

Click on the image

Récits inédits de Jean d'Orgeix sur les animaux d'Afrique. Fasciné par la faune sauvage, il a cherché à l'observer, à l'approcher, à l'apprivoiser (comme Zouma sa panthère ou Paméla sa guenon), à l'imiter et même à la chasser. Pour la première fois depuis trente ans, d'Orgeix se repenche sur son passé de broussard et d'Africain blanc. Photos en couleur.

Also to be seen in the department

Vue générale

Le château de Saint-Béat et sa chapelle, site remarquable et préservé

placeSaint Béat - Haute Garonne 
label Monuments  

La cascade d'Ars

placeAules-les-Bains – Ariège 
label Natural curiosities  

La bataille de l'ours des Pyrénées

placeAriège 
label Animals  

La Boutique des Colporteurs comme autrefois

placeSoueix-Rogalle - Ariège 
label Amazing... isn't it?  

Discover the regions of the Great South