« Le Chêne de Tombeboeuf », arbre de l'année

Le règlement du concours de « Terre Sauvage » stipule qu'en plus de ses caractéristiques naturalistes et esthétiques, le jury prendra en compte l'histoire même de l'arbre et de son importance - culturelle, affective, sociale, symbolique, historique... - pour le groupe qui le présente.

Le CPIE Pays de Serres Vallée du Lot anime en Lot et Garonne un observatoire local des « Arbres Remarquables. » 

L’aventure a commencé entre 2000 et 2003 lors du premier inventaire des beaux arbres du département .

Le Chêne de Tombeboeuf est un symbole vivant de cette rencontre exceptionnelle entre l’Homme et la Nature.

Des centaines d'espèces, oiseaux, insectes, papillons, chiroptères, fougères, lichens, mousses, s'y promènent, s'y réfugient, et s'y cachent, développant ainsi une diversité biologique, dont on imagine parfois qu'elle est immense, sans cesse en mouvement, sans trop savoir d'ailleurs, qui y habite vraiment et qui est là juste de passage, peut-être même par hasard. 

Il accueille aussi les mousses et les lichens, les fourmis et araignées, et autres animaux de passage, grives musiciennes et palombes voyageuses. C’est à la fois une aire de repos et un air de repos pour les hommes et les femmes qui s’y rendent.

Il s’agit d’un Arbre Remarquable inoubliable. Pas seulement parce qu’il a obtenu son label en 2003, il y a plus de 15 ans maintenant… 15 ans c’est juste le pas de temps qui convient pour en faire le tour, et confirmer que cet arbre-là fait partie du monde végétal des seigneurs, et qu’il mérite bien d’être sacré « Arbre de l’Année ». 

Il trône au milieu d’une prairie caractéristique du département de Lot-et-Garonne. 

Sur cette terre de Guyenne, il a longtemps abrité les outils agricoles de la ferme voisine de Roger Monchany son propriétaire bienveillant. Il a aussi régulièrement abrité les vaches qui viennent encore parfois y séjourner dessous.

C’est un chêne gaulois… de ceux que l’on trouvait dans ce pays il y a bien des siècles. Lui, il a pris sa place ici, au centre de la prairie qui l’accueille. Lui est toujours là, si grand, si fort, si majestueux, qu’il force le respect de tous ceux qui ont la chance de l’approcher… 

Depuis sa labellisation c’est « le Chêne de Tombeboeuf », du nom de la commune où il se trouve. 

Puis le temps a fait son œuvre, et toujours aussi placide, il est maintenant en train de déposer au sol ses branches multi centenaires. Cet arbre est vivant et offre à tous sa majestueuse quiétude.

 

À voir également dans le département

L'étonnant château Le Stelsia

placeSaint-Sylvestre-sur-Lot - Lot et Garonne 
label Etonnant... non ?  

Walibi, le kangourou du Sud

placeRoquefort - Lot-et-Garonne  
label Parcs de loisirs et Parcs animaliers  
Le Château de Duras

Le Château de Duras

placeDuras – Lot-et-Garonne 
label Edifices remarquables Châteaux & Monuments  
Le Musée

Le Musée de la boîte ancienne en fer blanc

placeFrancescas – Lot-et-Garonne 
label Musées & Collections  

Découvrez les régions du Grand Sud