Le Musée napoléonien, en mémoire de l'Empereur

C'est sur l'Ile d'Aix que Napoléon séjourna du 8 au 15 juillet 1815 avant de se rendre aux Anglais et de quitter la France définitivement.

Dès avril 1808, Napoléon se rend sur l'île d'Aix pour une tournée d'inspection des chantiers en cours et décide à cette occasion la construction du fort Liédot, d'une poudrière et d'une maison pour le commandant de la place.

Sept ans plus tard la maison sera  son dernier toit sur le sol français.

En effet, à l'été 1815, peu après la défaite de Waterloo, l'Empereur déchu doit partir de Rueil-Malmaison, il se rend à Rochefort puis, depuis Fouras à bord de la frégate la Saale, à l'île d'Aix le 8 juillet. Avec ses proches, il s'installe dans la maison du commandant, qu'il a fait construire en 1808, où il rédige, le 13 juillet 1815, sa lettre de reddition au prince-régent d'Angleterre.

 

La Maison de l’Empereur

Construite entre 1808 et 1809, la maison qui abrite le musée est située au sud de l'île.

Le musée napoléonien de l'île d'Aix fait partie des Musées nationaux napoléoniens et partage le label Musée de France avec le Musée Africain tout proche.

Il abrite mobilier, armes, vêtements, portraits et divers objets évoquant l'épopée et la légende de l'empereur, un ensemble d'œuvres d'art, portraits peints, bustes, miniatures, maquettes, caricatures, souvent réalisés par des personnalités de premier plan telles que Jean-Baptiste Isabey, Joseph Chinard, Andrea Appiani, Girodet-Trioson, George Cruikshank ou Toulouse-Lautrec, auxquelles s'ajoutent nombre d'objets personnels.

La Maison de l'empereur et les jardins font l'objet d'un classement au titre des Monuments historiques 

Au fronton, cette inscription, « À la mémoire de notre immortel Empereur, Napoléon 1er, 15 juillet 1815. Tout fut sublime en lui, sa gloire et ses revers. Et son nom respecté plane sur l'Univers. »

Le musée doit son existence aux efforts du baron Napoléon Gourgaud – arrière-petit-fils du baron Gaspard Gourgaud, compagnon de Napoléon à Sainte-Hélène – amateur d'arts classique et moderne et mécène.

 

Localisée à l'ouest de la baie d'Yves, entre l'île d'Oléron (Boyardville) et la ville de Fouras, l’ile d’Aix, une des quinze îles du Ponant, appartient à  l'archipel charentais. L’Île-d’Aix est la plus petite commune de le  Charente-maritime avec 1,19 km2.

 

Musée napoléonien

30 rue Napoléon,
17123  
L'Ile d'Aix
Tél. : 05 46 84 66 40

http://www.musees-nationaux-malmaison.fr

 

 

 

 

Also to be seen in the department

Le musée des commerces d'autrefois

The Museum of Old-fashioned Trade and Commerce offers astonishing reconstructions

placeRochefort – Charente-maritime 
label Small trades Records: The +'s and -'s Museums & Collections  
Vue aérienne

Brouage, grande Histoire et riche patrimoine

placeBrouage - Charente-maritime 
label cities and villages  

La cathédrale Saint-Louis de La Rochelle

placeLa Rochelle – Charente-maritime 
label Religious, mystical & pagan cults  

La Maison Henri II, superbe demeure Renaissance

placeLa Rochelle – Charente-maritime 
label Remarkable buildings  

Discover the regions of the Great South