Roubion, site exceptionnel chargé d’histoire

Village perché typique du Haut-Pays niçois, « Robione » signifie roche à pic. Roubion fut créé en 800 avant Jésus-Christ par des Celto-Ligures.
Après une histoire mouvementée, mêlant guerres, destructions, pillages… les habitants décidèrent de devenir Français en 1860.
Aujourd’hui, plusieurs monuments permettent encore d’imaginer la vie d’autrefois, à l’image des anciens remparts qui protégeaient les habitants contre les loups.

 

Un patrimoine très riche
En déambulant dans les rues et les ruelles pentues du village, on découvre au détour de vieux passages voûtés, des fontaines d’eau claire, des anciennes granges des chapelles de montagne…

On découvre également la chapelle Saint-Sébastien, datant de 1513 et classée aux Monuments historiques. Elle referme des peintures murales anonymes uniques. Elle fut offerte par le chanoine Ludovic Serre de Clans pour protéger le village de la peste et autres épidémies. Le mur Nord extérieur comporte un décor peint représentant Saint-Michel terrassant le Dragon.
A l’intérieur, les peintures murales, d’influence provençale, illustrent la vie de Saint-Sébastien et sont légendées en vieux provençal.

Autre lieu de culte intéressant, l’Eglise Notre-Dame du Mont-Carmel qui date de 1713.
L’église du village fut reconstruite sous la forme des édifices baroques avec quatre chapelles latérales sur la nef. L’une d’elles, dédiée à Notre-Dame du Rosaire, présente un décor fait de stuc et de gypse, exceptionnel en montagne, et montre l’influence d’un maître italien ayant travaillé entre 1715 et 1720.
A noter l’architecture rare du clocher, autrefois pointu, de style roman, au sommet tronqué avec des créneaux.

En visitant Roubion, comment ne pas s’arrêter devant le four communal qui permettait aux anciens de fabriquer eux-mêmes leur propre pain.
Le four fonctionne encore aujourd’hui à l’occasion de fêtes.

Il faut également voir la fontaine du Mouton datant du XVIIIe siècle fait partie des nombreuses fontaines et lavoirs du village. Elle doit son nom à la sculpture qui la décore.

Dans le haut du village, deux tours, dont l’une arbore des pigeons en plâtre à sa fenêtre, pourraient avoir fait partie de l’ancien château féodal dont il ne reste que quelques vestiges au-dessus du village.
Au XVIe siècle, on se servait des fortifications pour empêcher les animaux de pénétrer dans l’enceinte, loups, sangliers… et de propager des maladies.

Enfin, vous ne pourrez pas rater les nombreuses portes peintes... 

 

http://www.roubion.com/

 

À voir également dans le département

Cet étonnant Musée du Cougourdon

placeL’Escarène – Alpes-maritimes 
label Etonnant... non ?  
Le Sanctuaire des Miracles

Le Sanctuaire des Miracles de la Madone d'Utelle, une belle histoire

placeUtelle – Alpes-maritimes 
label Légendes, histoires & Trésors  

Nice – La Turbie, première course de côte au monde... meurtrière

placeNice – Alpes maritimes 
label Etonnant... non ?  

Les apparitions de la Madone de Fenestre

placeSaint-Martin-Vésubie – Alpes-maritimes 
label Cultes religieux, mystiques & païens  

Nos partenaires