Le Musée d'art sacré du Gard

 

Depuis juillet 1995, la Maison des Chevaliers, demeure de la famille Piolenc, dynastie de

négociants de blé de la vallée du Rhône, est ouverte au public.

Elle abrite le Musée d'art sacré du Gard et propose une approche culturelle – et non catéchétique – du sentiment religieux de l'Occident chrétien

Régulièrement agrandi jusqu'à la fin du Moyen Age, cet hôtel seigneurial,  entièrement classée au titre des Monuments Historiques, est un des fleurons du patrimoine gardois et offre une belle façade romane dominant la rue Saint-Jacques.

Vers 1340, le juge du roi rendait la justice dans une salle qui a conservé en parfait état sa charpente somptueusement peinte.

En 1450, Guillaume de Piolenc fit construire deux salles d'apparat superposées dont les plafonds peints sont aujourd’hui intacts comme le décor des murs d'une des pièces.

Elles forment un ensemble très rare où l'influence de la Renaissance florentine est très précoce.
La collection d'art sacré regroupe les collections du musée municipal et du musée départemental et présente des objets de culte public ou privé : vêtements sacerdotaux du XVe au XXe siècles, orfèvrerie et vaisselle sacrée, peinture religieuse des XVe et XVIIe siècles, pharmacie de l'Hôpital du Saint-Esprit, crèches, paperolles et santons des XVIIIe et XlXe siècles.

 

 

 

Musée d'art sacré du Gard
2, rue Saint-Jacques, 
30130 Pont-Saint-Esprit
Tél. : 04 66 39 17 61

 

 

Also to be seen in the department

Avec Jean-Pierre Elkabach et Georges Marchais

La tombe d'Alain Duhamel ...

placeMonoblet – Gard 
label People from here  
Le Vieux Mas

The Old Farmhouse, back to 1900

placeBeaucaire - Gard 
label Small trades People from here Recreation and animal parks Museums & Collections Animals  
Saint-Ambroix

Altar of sacrifices, chapel and square tower at Saint-Ambroix

placeSaint-Ambroix - Gard 
label Religious, mystical & pagan cults  
Poly

Poly's return to the Cévennes

placeCévennes - Gard  
label Films: film locations Animals  

Discover the regions of the Great South