Le Musée Eugène-Camoreyt

Située en Lomagne à 22 km à l'est de Condom, à 35 km au sud d'Agen et 35 km au nord d'Auch, Lectoure est labellisée ville d'art et d'histoire,
mais n'oublie pas de faire la fête avec le grand Festival Pyrotechnique qui a fêté, fin août,  ses 10 ans en 2013.
Lectoure, également située au centre d'une région richement agricole, est l'une des capitales françaises du melon qui se fête au mois d'août.
Le siège de l'entreprise LIP est installé à Lectoure suite à  des détours industriels compliqués (voir  « Lectoure à l'heure de LIP »)
Le chimiste belge Henri Lambert, disparu en  2010,, s'est installé à partir de 1995 dans une ancienne tannerie au bord du Gers pour relancer la culture du pastel et produire, grâce à de nouvelles méthodes, des teintures et des pigments. « Le Bleu de Lectoure » acquiert ainsi une grande renommée.
L'hôtel de ville, à l'origine Palais des Evêques, abrite le Musée Eugène-Camoreyt.
Installé dans le cadre remarquable des caves voûtées de l’Hôtel de ville, ce musée archéologique présente des vestiges gallo-romains ainsi qu’une collection d’autels tauroboliques unique en Europe. Au rez-de chaussée, la salle du Souvenir du Maréchal Lannes retrace la vie de ce maréchal d’Empire natif de Lectoure, tandis que deux autres salles, celle dédiée à l’Amiral Boué de Lapeyrère et la Pharmacie du XIXe siècle complètent la présentation.
Cette résidence est donnée à la ville, en 1818, par sa seconde femme, Louise Antoinette Scholastique de Guéhéneuc (1782-1856), duchesse de Montebello.
Sous-préfecture jusqu'en 1927, le bâtiment accueille finalement la mairie, le musée, la salle des illustres (XIXe siècle) et le tribunal.
En 1972, dans le cadre du plan de réaménagement des musées gersois, décision est prise d'installer celui de Lectoure dans les caves voûtées et les cuisines de l'hôtel de ville, transformées en musée après enlèvement des déblais et détritus, aménagement, puis transfert des collections…
L'ensemble est inauguré, le 3 juillet 1972, par Jacques Duhamel, alors ministre de la Culture.
Intégré désormais au réseau des « Musées de France » du Gers (label national), le musée actuel reflète la vie quotidienne des habitants de l'antique cité des Lactorates, à travers des collections archéologiques trouvées sur le site même de la ville antique, ou aux alentours ; elles couvrent des périodes allant de la Préhistoire au Moyen Age.
Ville d’Art, Lectoure offre également d’autres richesses aux visiteurs, la Cathédrale Saint-Gervais, l’ancien palais épiscopal, la fontaine de Diane, l’ancienne Tannerie royale, l’hôpital-ancien château des Comtes d’Armagnac ou les Hôtels particuliers de la rue nationale notamment. 

Musées de Lectoure
Hôtel de Ville
Place du Général de Gaulle
32700 Lectoure
Tél. : 05.62.68.70.22 & 06.32.19.02.94 
www.lectoure.fr/
http://www.tourisme-lectoure.fr/

 

À voir également dans le département

Fossé tourbeux avec Sarracenia

Le Jardin carnivore

placePeyrusse-Massas - Gers 
label Curiosités naturelles  
L'Aérotrain

Jean Bertin, le génial père de l'Aérotrain

placeMonblanc – Gers 
label Gens d'ici  

Le Musée de l’Armagnac

placeCondom - Gers 
label Musées & Collections  

Un marathon pas comme les autres…

placeMauvezin – Gers 
label Etonnant... non ?  

Nos partenaires