Le Jacquemart, symbole d’une ville

La ville de Lavaur est la seule commune du Sud-Ouest à posséder un Jacquemart, automate en bois, hissé dans une tour de la cathédrale Saint-Alain.
Le Jacquemart est en fait le vauréen le plus célèbre.
C’est en 1604 que ce personnage de bois, vêtu en lansquenet fut installé en haut de sa tour.
Tous les jours, les curieux guettent les heures ou demi-heures pour voir cet automate frapper de sa hache la grosse cloche de bronze aux armes de la ville.
La légende veut qu’un prisonnier huguenot aurait inventé ce mécanisme pour se dispenser de la corvée des sonneries. Il faut dire que la grosse tour de la cathédrale servait à l’occasion de prison.
Ce prisonnier se serait appelé Jacques Marc, explication du nom de Jacquemart…
Au fil des ans, le Jacquemart fut perfectionné…
En juillet 1957, Jacquemart ayant perdu son bras, le maire Raoul Lacouture chargea le sculpteur Gabriel Brauge de le reconstituer.
Il fut remis en place par le charpentier municipal Jean Falcou.
Puis Jacquemart fut repeint par Maurice Crouzet. De nouveau en mauvais état, il fut descendu le 25 mars 1997 par une entreprise de l'Hérault, pour être restauré au conservatoire des monuments historiques de Toulouse.
Il reviendra 3 mois plus tard. Ce sera l'occasion d'une exposition des trois Jacquemarts à l'office du tourisme.

À voir également dans le département

Jean Jaurès, Francisco Goya et Pierre Fabre

placeCastres - Tarn  
label Gens d'ici  

Un Musée d’Art sacré en la Cathédrale Sainte-Cécile

placeAlbi – Tarn 
label Musées & Collections  

Penne, le château perché

placePenne - Tarn  
label Châteaux & Monuments  

Le pull des gendarmes, des pompiers et de l'armée made in Tarn

placeLabruguière – Tarn 
label Made in Grand Sud  

Nos partenaires