Un parc de bambous unique en Europe

En 1856 Eugène Mazel, un Cévenol passionné de botanique crée la Bambouseraie de Prafrance plus connue sous le nom d'Anduze.  
Auparavant, jeune orphelin, il est confié à son oncle maternel, un riche armateur marseillais. À la mort de celui-i, il hérite d'une fortune qu'il met au service de sa passion pour l'horticulture et les sciences naturelles. En 1855, il débute l'aménagement du domaine de Prafrance à Générargues et construit les canaux d'irrigation essentiels à la croissance des végétaux. En 1856, il réalise ses premières plantations et essaie d'acclimater des espèces exotiques en provenance du Japon, d'Amérique du Nord et de la région himalayenne.
La Bambouseraie va alors connaître une histoire mouvementée
En 1890, Eugène Mazel fait faillite. Ses biens sont hypothéqués et, séparé de son œuvre, il meurt à Marseille. En 1902, Gaston Nègre achète la Bambouseraie et poursuit l'œuvre de Mazel. En 1945, son fils Maurice Nègre, ingénieur agronome, prend la relève de son père et avant-gardiste, ouvre le parc au public moyennant un droit d'entrée. Le parc fut très gravement endommagé par les inondations du Gardon, en 1958.
À la mort de Maurice Nègre, en 1960, c’est sa femme,  Janine Nègre, qui continua l'œuvre de son mari. En 1977, sa fille Muriel et son mari  prennent en main la gestion du domaine et le développement du parc.
Depuis 2004, Muriel Nègre préside à la destinée de la Bambouseraie. En 2005.

Un lieu unique en Europe
La Bambouseraie est devenu un lieu unique en Europe. Le parc d’environ 15 hectares abrite plus de 150 variétés de bambous et une grande diversité de plantes exotiques et d’arbres remarquables.  Le parcours propose de voyager dans la forêt de bambous géants, le jardin d’inspiration japonaise, en passant par le village laotien et l'incroyable vallon du Dragon. La Bambouseraie dispose également d'un jardin floral, d'un jardin aquatique et d'un labyrinthe…
Chaque année, la Bambouseraie accueille des artistes pour des expositions temporaires en harmonie avec la nature.
Labellisée Jardin remarquable et Qualité Sud de France, la Bambouseraie d’Anduze est aujourd’hui  le 1er site touristique visité dans le Gard.
Depuis 2008, la Bambouseraie d’Anduze est inscrite sur la liste supplémentaire des monuments historiques.
Afin de permettre à ses voyageurs de découvrir cet univers magnifique, le Train à Vapeur des Cévennes qui circule entre Anduze et St Jean du Gard propose un arrêt à la Bambouseraie. 

Arrêt 7e art

En 1953 la Bambouseraie accueille le tournage du film « Le salaire de la peur », voir aussi ("Georges Arnaud, le salaire de la peur") réalisé par Henri-Georges Clouzot avec Yves Montand et Charles Vanel et le célèbre camion chargé de nitroglycérine.

La Bambouseraie est ouverte du 1er mars au 15 novembre - 7 jours/7  à partir de 9 h 30 en journée continue. 


 

Domaine de Prafrance 
552 Montsauve,
30140 Générargues

Tél. : 04 66 61 70 47

www.bambouseraie.com 

À voir également dans le département

L'autel des sacrifices

Saint-Ambroix, l'œcuménique

placeSaint-Ambroix - Gard 
label Cultes religieux, mystiques & païens  

A toute vapeur avec le train des Cévennes

placeAnduze – Saint-Jean-du-Gard - Gard 
label Gares & Trains  

Mont Aigoual, la dernière station météorologique de montagne de France

placeMont Aigoual - Gard 
label Etonnant... non ?  
Le château Bernis de Calvière

Vézénobres, village médiéval de caractère

placeVézénobres - Gard 
label Bastides, Villes & villages  

Nos partenaires