Dieu n'aime pas les femmes adultères...

Si l’on est géologue, on affirmera que les aiguilles rocheuses qui se dressent, chemin des Dolomies, dans la vallée de Lesponne entre Foix et Roquefixade, sur le hameau de Caraybat sont tout simplement le résultat  de l’érosion  d’une formation… géologique, les dolomies.
Les dolomies ont une hauteur qui varie généralement entre cinq et cent mètres pour les plus grandes.
Pourtant une autre explication s’est  faite jour… qui tient de la légende.
Si l’on en croit, donc la légende, les femmes du village profitèrent un jour du départ des hommes pour faire les moissons en Espagne pour se livrer à de coupables « débordements » avec des colporteurs de passage.
Quand leurs maris revinrent, elles furent prises de panique et s’enfuirent dans
la montagne toute proche.
Mais Dieu décida de les punir et les transforma en pierres…
Les Demoiselles de Caraybat se seraient alors figées dans leur fuite !
Quoi qu’il en soit, le site propose une magnifique et de superbes paysages

À voir également dans le département

Les sabots

La légende des sabots de la
 vallée de Bethmale

placeVallée de Bethmale - Ariège 
label Légendes, histoires & Trésors  
Toulouse

L'art naïf de Mady de la Giraudière

placeLavelanet - Ariège 
label Gens d'ici  

La dent de Sainte Apollonie

placeLézat-sur-Lèze – Ariège 
label Cultes religieux, mystiques & païens  

Nos partenaires