logo Grand Sud Insolite

Découvrir le Grand Sud
en empruntant les chemins de traverse,
hors des sentiers battus !
Insolite, oublié, bizarre, mystérieux, original, curieux, pittoresque, méconnu, merveilleux...


Vous êtes ici : Accueil / Régions / Provence Alpes Côtes d'Azur / 13-Bouches-du-Rhône / Le Musée Grévin de la Provence / imprimer l'article
Salon-de-Provence – Bouches-du-Rhône

Le Musée Grévin de la Provence

Le musée Grévin de la Provence, niché dans le centre ancien de la ville, au pied du château de l’Emperi, propose, depuis le 3 juillet 1992, un grand voyage dans le temps.
Vingt-sept siècles sont ainsi traversés en seize scènes parfumées sonorisées et équipées de nombreux effets spéciaux avec audio guide, qui plongent le visiteur dans l'histoire et les légendes de la Provence.
Avec pour thème présent et récurrent dans chaque décor « La Femme et l'Eau », les deux sources de fécondité.
De l'invasion romaine à la cour du Roi René, des travaux d'irrigation de l'ingénieur hydraulicien Adam de Craponne au Maître de Maillane et du Félibrige, Frédéric Mistral, jusqu'au cinéma de Marcel Pagnol, ce voyage dans le temps, s'accompagne de nombreux effets spéciaux comme le souffle du Mistral et le chant des cigales…
Sans oublier des artistes comme Puget, les peintres comme Paul Cézanne, les poètes comme Pétrarque, Alphonse Daudet, les scientifiques comme Jean-Henri Fabre, les guerriers comme le romain Caïus Marius, le vice-amiral de France Pierre-André de Suffren, les politiques et les acteurs du show-business.
Parmi les nombreuses scènes présentées, citons :
- En 40, les chrétiennes Marie Jacobé, Marie Salomé, Marie Madeleine et Marthe débarquent sur les rives de la Camargue pour porter la parole divine, le message d'amour et de foi.
- Saint Bénézet construit en 1177 son « pont d'Avignon » et encore aujourd'hui «  on y danse tous en rond »
- La tarasque est vaincue par Sainte Marthe qui la livre à la foule en liesse.
- Adam de Craponne au XVIesiècle, le bienfaiteur de la Provence détourne le cours de la Durance et trouve ainsi le moyen d'irriguer la Crau qui deviendra enfin fertile.
Frédéric Mistral, Alphonse Daudet et Antoine Blaise Crousillat, le félibre salonais. Une brouille de plus de dix ans sépara Mistral de Daudet car ce dernier s'était inspiré du drame familial du maillanais pour écrire « l'arlésienne ».
Ils devisent à Maillane de leurs oeuvres respectives en 1870.
Pour finir, souvenons-nous que le cinéma est né en Provence en 1895. Comment ne pas évoquer Marcel Pagnol, né aussi en 1895 ? Assis près de Raimu, il tourne une version de Manon des Sources, celle de Claude Berri, aux traits d'Emmanuelle Béart qui s'expose au regard enfiévré d'Ugolin (Daniel Auteuil), pendant que le papet (Yves Montand) surveille l'horizon appuyé sur sa canne.
L’ouverture de ce musée s’est faite sous le parrainage de la chanteuse Mireille Mathieu et de l'animateur Jean-Pierre Foucault, enfants du pays.


Musée Grévin de la Provence
Place des Centuries,
13300 Salon de Provence
Tél. : 04 90 56 36 30
m.grevin@salon-de-provence.org 

Nos partenaires :

Objectif Aquitaine : magazine régional d'informations Tlse - Cadeaux, tee-shirts, accessoires et carterie aux couleurs de Toulouse Les montres Lip, des modèles d'exception ! Sortir avec l'habitant et découvrir de nouvelles activités