logo Grand Sud Insolite

Découvrir le Grand Sud
en empruntant les chemins de traverse,
hors des sentiers battus !
Insolite, oublié, bizarre, mystérieux, original, curieux, pittoresque, méconnu, merveilleux...


Vous êtes ici : Accueil / Régions / Occitanie / 82-Tarn-et-Garonne / Daniel Cohn Bendit : le plus sudiste des allemands / imprimer l'article
Montauban Tarn-et-Garonne

Daniel Cohn Bendit : le plus sudiste des allemands

Il est né à Montauban, passe ses vacances à Lauret, dans l'arrière pays de Montpellier, où il s'est marié en 1997.            
Daniel Cohn-Bendit est issu d'une famille d'Allemands, juifs réfugiés en France suite à l'arrivée au pouvoir de Hitler en 1933. 
Son père était avocat et sa mère intendante de lycée.
Il a un frère aîné, Gabriel, né en 1936, qui vit en Bretagne.
Au moment de sa naissance, le 4 avril 1945, ses parents ont l'intention d'émigrer aux Etats-Unis.
C'est pour cette raison qu'ils ils ne l'inscrivent pas à l'état civil français.
Daniel Cohn-Bendit est apatride jusqu’à l’âge de 14 ans, où il opte pour la nationalité allemande pour ne pas être soumis au service militaire obligatoire en France.
Son père repart en Allemagne, gravement malade,
Daniel Cohn-Bendit et sa mère l'y rejoignent.
Sa mère meurt en 1959, son père en 1963.
Il est étudiant en sociologie à la faculté de Nanterre lorsque surviennent les événements de mai 1968 auxquels il prendra une part très active.
Le 21 mai, alors qu'il est en voyage à Berlin, il est interdit de séjour en France.
Grâce à sa petite amie, l'actrice Marie-France Pisier, il y revient le 28 mai, cheveux teints et lunettes noires, pour un meeting à la Sorbonne où il est acclamé.
La formule « Nous sommes tous des juifs allemands » résumera ce soutien des jeunes à celui que la presse nomme « Dany le rouge ».
Il reviendra plusieurs fois pour rendre visite à ses amis et à son frère à Saint-Nazaire.
L'arrêté d'interdiction de séjour ne sera levé qu'en 1978.
Sa carrière politique se poursuit en Allemagne où il deviendra adjoint au Maire de Frankfort.
En 1994 il est élu député européen en Allemagne et il a choisi les élections européennes de 1998, en France,  pour devenir député européen, parce que c'est le seul scrutin où un non-Français peut se présenter.
Très proche des Verts, il est toutefois en désaccord sur beaucoup des points de leur programme.
Il est pour l'euro et l'Europe et à la fin de l'année 2012, il quitte Europe Ecologie/Les Verts pour fonder son propre mouvement : « Europe et Ecologie ». 

Bio-Express
4 avril 1945. Naissance à Montauban
1959. Installation en Allemagne. Mort de son père.
1965. Retour en France après la mort de sa mère.
24 mai 1968. Frappé d'une interdiction de séjour, il est expulsé de France pour son rôle dans le mouvement étudiant.
1989. Adjoint au maire de Francfort.
Juillet 1990. Naissance de son fils.
1994. Elu député européen sur la liste des Verts allemands.
Août 1997. Mariage en France à Lauret, petit village de l'Hérault où il prend ses quartiers d'été.

Nos partenaires :

Objectif Aquitaine : magazine régional d'informations Tlse - Cadeaux, tee-shirts, accessoires et carterie aux couleurs de Toulouse Les montres Lip, des modèles d'exception !