Deux pays, un même timbre !

S'il est une émission commune qui méritait de réunir la  Poste française métropolitaine et la Poste andorrane, c'est incontestablement celle ayant trait au bon roi Henri IV.
Si la souveraineté partagée d'Andorre au cœur des Pyrénées remonte à 1278 après un accord signé par le comte de Foix et l'évêque d'Urgell en Catalogne, les évolutions politiques ont fait que le roi de Navarre s'est substitué à l'autorité du comte et lorsqu'il est devenu roi de France, il a apporté au Royaume de France cette titulature de coprince d'Andorre.
De chaque côté de la frontière qui n'en est pas vraiment une, une création philatélique a été confiée à Stéphanie Ghinéa et à Claude Jumelet.
Cela donne un timbre d'une valeur faciale de 0,60 euro, valable en principauté comme en métropole.
On le sait, Henri IV qui a apporté Andorre dans l'espace de souveraineté de la France a péri en 1610 sous les coups de couteau de Ravaillac qui sera condamné à mort et écartelé.

À voir également dans le département

Ces églises romanes, symboles d'une riche histoire

placePrincipauté d'Andorre  
label Edifices remarquables  
Port del Rat

La grotte de la frontière

placePrincipauté d'Andorre
 
label Etonnant... non ?  
Anquetil et son épouse Janinne

Jacques Anquetil et le Col d'Envalira

placeEnvalira - Principauté d’Andorre 
label Etonnant... non ?  

Nos partenaires