La nostalgie des poupées Bella

A Noël, de 1946 à 1984, de nombreuse petites filles ont reçu en cadeau une Poupée Bella.
La belle aventure de la poupée catalane s'est arrêtée en 1984, victime de la concurrence des jouets venus du Sud Est asiatique.
Lucie et Salvi Pi créent la société Bella en 1946 dans leur garage de Perpignan.
Le nom a été choisi afin qu'il soit facile à prononcer dans toutes les langues.
En outre, ils cherchaient un nom rappelant les origines catalanes de l'entreprise.
Dans un premier temps, Salvi sculpte les modèles et Lucie crée la garde-robe des poupées.
Une petite dizaine de personnes travaillent au début sur la création de poupées à base de carton trempé.
Dès le début des années 1950, l'entreprise dépose de nombreux brevets, le rhodoïd remplace le carton.
Puis au bout de quelques années, ce sont les matières plastiques qui révolutionnent la fabrication.
Dans les années 1960, des poupées comme Tressy, Cathie ou Héléna font la renommée de l'entreprise qui compte alors plus de 600 employés.
Les fondateurs, Lucie et Salvi Pi, vendent la société au groupe allemand Bolhen Wasag Industrie en 1969.
En 1972, la société est dirigée par Jean Sala, proche collaborateur de Salvi Pi, avec le titre de Président du Directoire.
Cependant, les chocs pétroliers des années 1970, la concurrence asiatique ainsi que des problèmes sociaux feront doucement glisser l'entreprise vers la faillite.
L'entreprise fermera définitivement en 1984 après être passée entre les mains de Berchet en 1982.
Les poupées Bella font aujourd'hui l'objet de toutes les convoitises de la part des collectionneurs.

Jean Sala, aujourd'hui décédé,  avait  créé un musée à Perpignan avec 500 poupées, des posters, des photos de nombreux artistes et stars de télévision. 
Ce musée présentait du petit outillage, des accessoires, une machine à implanter les cheveux, des moules, des appareils parlants de habits..

Un autre lieu d'exposition est aujourd’hui à l'étude.



 

À voir également dans le département

La tombe du Mystère

placeArles-sur-Tech - Pyrenées-Orientales 
label Etonnant... non ?  

Le Nectum... liqueur magique

placeCanigou - Pyrnées-Orientales 
label Etonnant... non ?  
Le Train rouge

Le train rouge, train du Pays cathare et du Fenouillèdes

placeRivesaltes (Pyrénées-Orientales) - Axat (Aude)  
label Gares & Trains  
Picasso vu par Marc Gargallo

Le Musée d’art moderne de Céret

placeCéret – Pyrénées Orientale 
label Musées & Collections  

Nos partenaires