logo Grand Sud Insolite

Découvrir le Grand Sud
en empruntant les chemins de traverse,
hors des sentiers battus !
Insolite, oublié, bizarre, mystérieux, original, curieux, pittoresque, méconnu, merveilleux...


Vous êtes ici : Accueil / Régions / Nouvelle Aquitaine / 64-Pyrénées-Atlantiques / Soleil, Sable et Thalasso / imprimer l'article
Saint-Jean-de-Luz - Pyrénées Atlantiques

Soleil, Sable et Thalasso

La baie de Saint-Jean-de-Luz est située au fond du golfe de Gascogne.
C'est la seule rade abritée entre Arcachon et l'Espagne.
Grâce à ses digues qui la protègent des colères de l'océan Atlantique, elle a la faveur des baigneurs et est devenue une station balnéaire réputée de la Côte basque.
Si la station balnéaire est de création relativement récente le port, lui, est très ancien et reconnu.
Saint-Jean-de-Luz, souvent prise et pillée par les Espagnols, souffrit longtemps de sa position frontalière.
Elle subit notamment, en 1558, un incendie qui n'épargna qu'une seule maison - celle où résidait le chef du contingent ibérique ayant occupé la cité.
C'est à la fois pour faciliter le mouillage des navires et protéger la baie que le roi Henri IV entreprit de construire le fort de Socoa voisin.
Saint-Jean-de-Luz connut son heure de gloire lorsque, à l'issue du traité des Pyrénées conclu quelques mois plus tôt, en novembre 1659 par Mazarin, Louis XIV vint y épouser Marie-Thérèse d'Autriche infante d'Espagne le 9 juin 1660.
La porte de l'église Saint-Jean-Baptiste, franchie à sa sortie de l'église par le couple royal fut murée 3 ans après la cérémonie, quoique l'inscription gravée dans le mur donne à croire que la condamnation de la porte a été réalisée juste après le mariage.
A ne pas manquer la maison dite de l'Infante ou maison Haraneder, demeure d'Anne d'Autriche, où l'Infante Marie-Thérèse logea quelques nuits.
Le nom initial de la maison est Joanoenia, c'est-à-dire la maison de Jeannot de Haraneder, d'une famille d'armateurs enrichis aux XVIIe et XVIIIe siècles, anoblie et alliée à la vieille noblesse de Macaye.
Autre curiosité, l'écomusée basque.
Il permet de découvrir les traditions basques : la langue, la danse, la pelote, le tissage....
A l'entrée nord de Saint-Jean-de-Luz, l'Ecomusée s'est bâti aux portes de Saint-Jean-de-Luz, dans une imposante et belle ferme du XIXe siècle.

Saint Jean de Luz, ville festive
Chaque année de nombreuses fêtes animent la vie de la cité.
Les fêtes patronales de la Saint-Jean se déroulent chaque année fin juin.
Semaine du carnaval basque « Ihauteriak » 1re semaine de février
Festival andalou le week-end de Pentecôte
Fête patronale de la Saint-Jean fin juin
Fête du thon le 2e samedi de juillet et tournois de pêche au thon pour amateurs
Nuit de la sardine en juillet et août
Depuis 1953, le Yacht Club basque organise chaque année, en août, un championnat international de pêche au thon.
Festival « Musique en Côte basque » en septembre
Académie internationale de musique Maurice Ravel, 1er quinzaine de septembre
Fêtes de la rue de la République, 3e week-end de septembre
Depuis 1996, Festival international des jeunes réalisateurs, 1er quinzaine d'octobre
Festival international de chant choral au Pays basque à la Toussaint  

Saint Jean de Luz, ville bien être
Posé sur le sable, l'Hôtel & Spa Hélianthal est une grande fenêtre ouverte sur l'océan à deux pas du quartier piéton de Saint-Jean-de-Luz.
Halte bien-être au cours d'une escapade en pays basque ou d'un séjour golf, l'institut propose des soins thalasso, mais également des modelages du corps, des soins du visage et des rituels beauté.

Helianthal
Place Maurice Ravel 64504 Saint-Jean-de-Luz
A partir de 108€ la journée, sans hébergement
www.helianthal.fr

Office de Tourisme

20, Bd Victor Hugo,

64500 Saint-Jean-de-Luz

Tél. : 05 59 26 03 16
www.saint-jean-de-luz.com

Nos partenaires :

Objectif Aquitaine : magazine régional d'informations Tlse - Cadeaux, tee-shirts, accessoires et carterie aux couleurs de Toulouse Les montres Lip, des modèles d'exception ! Sortir avec l'habitant et découvrir de nouvelles activités