Grand hôtel des cîmes

Deux paquebots des neiges ont été édifiés à la même époque et par la même compagnie.
Au thermalisme venait s'ajouter, dans les deux stations, la mode des sports d'hiver.
Celui de Font-Romeu, dans les Pyrénées-Orientales et celui de Luchon-Superbagnères.
La station de Luchon est ouverte depuis le début du 20e siècle, en bénéficiant de la vague de découverte des vertus du pyrénéisme, notamment par les Anglais.
La station de cure d'air et de sports d'hiver est l'œuvre du Luchonnais Ludovic Dardenne, président du syndicat d'initiative de la ville.
Il fonde dans ce but, en 1911, la Société des Chemins de Fer et Hôtels de Montagne aux Pyrénées. 
La mise en chantier du chemin de fer à crémaillère de Luchon à Superbagnères débute en 1911, le Grand Hôtel quant à lui étant achevé en 1922.
Superbagnères est d'abord accessible par la crémaillère, mis en service en 1912.
Mais la route a raison du chemin de fer qui est arrêté définitivement en 1966.
Le grand hôtel de Superbagnères a longtemps été le principal bâtiment construit au sommet.
Il a souvent changé de locataire.
Le Club Méditérannée avait, un temps, repris l'établissement avant de se désengager.
Le Grand Hôtel fait aujourd'hui partie de la chaîne « Les Villages Club du Soleil ».

 

Tél. : 0 825 802 805  
www.villagesclubsdusoleil.com

À voir également dans le département

A la rencontre de Jaquouille et de Messire Godefroy

placeToulouse - Haute-Garonne 
label Hôtels & restaurants  
Saint-Aventin

Luchon, « La Reine des Pyrénées »

placeBagnères-de-Luchon – Haute-Garonne  
label Bastides, Villes & villages  

La résistance de Silvio Trentin et Raymond Naves

placeToulouse – Haute-Garonne 
label Gens d'ici  

Rareté animale

placeDaux - Haute-Garonne 
label Z'animaux  

Nos partenaires