logo Grand Sud Insolite

Découvrir le Grand Sud
en empruntant les chemins de traverse,
hors des sentiers battus !
Insolite, oublié, bizarre, mystérieux, original, curieux, pittoresque, méconnu, merveilleux...


Vous êtes ici : Accueil / Régions / Occitanie / 09-Ariège / Montreur d'Ours / imprimer l'article
Ercé - Ariège

Montreur d'Ours

S'il est un sujet sensible et même un sujet de discorde dans les Pyrénées, c'est celui de l'ours.
Le village symbole de « l'ours à l"ancienne » est Ercé, dans le département de l'Ariège.
Les montreurs d'ours pyrénéens ont acquis une réputation bien au-delà de leurs frontières d'origines.
Le village d'Ercé était réputé pour son école des ours.
Des oursons capturés étaient élevés et dressés, puis ils partaient avec leurs maîtres pour de très longs voyages dans toute l'Europe et jusqu'aux Amériques.
Depuis quelques années, la commune d'Arbas, en Haute Garonne est étroitement liée au devenir de l'ours puisque le siège de Pays de l'Association l'Ours- ADET y est actuellement installée.
L'Adet surveille et accompagne les opérations de réintroduction de l'ours dans les Pyrénées.
Cette réintroduction de l'ours dans les Pyrénées a déclenché une véritable bataille.
Les opposants sont surtout des bergers qui ne veulent plus que l'ours décime leurs troupeaux.
L'ours dans les Pyrénées possède également une place symbolique, puisque le culte de l'ours est attesté à travers les divinités du panthéon pyrénéen associées à cet animal jusqu'aux carnavals folkloriques qui perdurent à l'époque
moderne.
Les nombreuses toponymies issues de ce plantigrade, un légendaire foisonnant et les contes populaires circulant à son sujet témoignent d'une importance de premier plan pour l'ours dans les Pyrénées et à toutes les époques.
Dans les années 80 le gouvernement décide de lancer un programme visant à restaurer une population d’ours viable, c'est-à-dire suffisamment nombreuse, en introduisant dans les Pyrénées des ours bruns d'origine slovène, proches de la souche pyrénéenne sur le plan du patrimoine génétique et de leur mode de vie.
Entre mai 1996 et mai 1997, trois ours slovènes sont relâchés dans les Pyrénées centrales, permettant grâce à des naissances, de faire remonter la population entre 14 et 18 ours à la fin de l'année 2005.
En 2006, cinq ours slovènes supplémentaires sont lâchés, conformément au plan de restauration et de conservation de l'ours brun dans les Pyrénées françaises.
Après la mort très médiatisée de la dernière ourse de souche pyrénéenne, Cannelle, abattue par un chasseur le 1er novembre 2004, on assiste à une importante mobilisation autour des ours des Pyrénées, entre ceux qui désirent sa sauvegarde et ceux qui s'y opposent. 

www.paysdelours.com

Nos partenaires :

Objectif Aquitaine : magazine régional d'informations Tlse - Cadeaux, tee-shirts, accessoires et carterie aux couleurs de Toulouse Les montres Lip, des modèles d'exception !