Sainte-Marguerite, l'Ile du Masque de Fer

Au large de Cannes, l'Ile Sainte-Marguerite est la plus grande des quatre îles de Lérins.
Le Masque de Fer y a été prisonnier de longues années.  
Le 30 avril 1687, il arrive sur l’île sous la bonne garde de son geôlier, M. le Marquis de Saint-Mars. 
Son identité demeure toujours mystérieuse. 

Etait-il le frère jumeau de Louis XIV, le fils adultérin d’Anne d’Autriche, épouse de Louis XIII, et du duc de Buckingham, 
ou de la même Anne d’Autriche et du Cardinal Mazarin ?
Etait-il le bâtard de Louis XIV, le bâtard du roi Charles II d’Angleterre, le Duc de Monmouth ou encore le comte Mattioli, qui aurait été emprisonné pour avoir vendu à l’Espagne le contenu des négociations entre Louis XIV et Carles III de Mantoue… ?
Nul ne sait !
Le nom donné à l'île serait celui d'une sœur de Saint-Honorat, Marguerite.
Au Ve siècle elle dirige une communauté de religieuses.
Son frère qui vit dans l'île voisine ne peut la voir car l'île est interdite aux femmes.
Le Saint lui annonce alors qu'il ne viendra la voir qu'une fois l'an, à la floraison des amandiers.
Marguerite adresse à Dieu de si ferventes prières qu'un amandier planté sur le rivage se met à fleurir tous les mois.
Devant ce miracle, Saint Honorat sent fondre sa rigueur ascétique.
Le monastère fondé par Saint Honorat sur l’île de Lerins est le plus ancien d’Occident.

À voir également dans le département

Coaraze

L'étonnante malédiction de la Reine Jeanne

placeCoaraze – Alpes-Maritimes 
label Etonnant... non ?  

L’olivier de Roquebrune-Cap-Martin, le plus vieil arbre de France

placeRoquebrune-Cap-Martin - Alpes-Martimes 
label Records : Les + et les -  

Le Musée Curiosa, hymne à la femme et à l’érotisme

placeAuribeau-sur-Siagne – Alpes-maritimes 
label Musées & Collections  

Les championnats du monde de Pilou à Coaraze

placeCoaraze – Alpes –Maritimes 
label Fêtes & festivals, confréries  

Nos partenaires