Le Muséum de Toulouse

Tous les spécialistes et les amateurs le proclament : « Après Paris, et même parfois avant, le plus beau Muséum de France est celui de Toulouse ! »
Le Muséum est situé tout à côté du Jardin des Plantes, à deux pas du Grand Rond.
Plus de deux millions de pièces y sont rassemblées sur 6.000 mètres carrés, sans compter les annexes extérieures.
Il a été créé en 1796 par le naturaliste Philippe-Isidore Picot-de-Lapeyrouse, dans les anciens locaux du monastère des Carmes Déchaussés, offrant au Muséum un cadre prestigieux.
Il s'ouvre au public en 1865
À la même époque, le jardin botanique de l’Université installé dans le quartier de Saint-Sernin est transféré dans ce monastère.
En 1887, à l’occasion de l’Exposition Internationale de Toulouse, il deviendra le Jardin des Plantes.
Il est le premier musée au monde à ouvrir une galerie de préhistoire, la galerie des cavernes.
Il est le deuxième plus grand de France après celui de Paris .
En 1950, avec 19 salles accessibles au public, le Muséum est devenu un véritable pôle scientifique.
Mais le temps est passé par là et les locaux sont fermés au public en 1997. 
Le site sera en chantier pendant plusieurs années et se réorganisera autour de plusieurs lieux autour de Toulouse.
Après dix années de fermeture, le Muséum rouvre ses portes en décembre 2007.
La superficie du bâtiment est doublée soit 6 000 m².
La surface dédiée aux expositions est de 3 000 m² sur trois étages.
Le jardin botanique de l’université Paul-Sabatier est d’une superficie de 5 500 m².
Le nouveau muséum est épaulé par une scénographie contemporaine, conçue et réalisée par l’architecte et scénographe Xavier Leroux-Cauche.
Le projet qui a été élaboré par l’architecte Jean-Paul Viguier unifie d’un seul geste les trois composantes du programme d’exposition : partie historique, partie moderne et jardin botanique.
Le site web du muséum est une vitrine du muséum mais aussi un autre muséum dans lequel les visites sur place peuvent être prolongées et enrichies.
Le muséum d'histoire naturelle devient le Muséum de Toulouse.
Cette nouvelle appellation désigne l'ensemble des offres d'expositions et d'animations déployées sur trois sites géographiques : le site historique, intitulé le Muséum d'Histoire Naturelle, situé au cœur du Jardin des Plantes de Toulouse, les espaces d'expositions, le site de la Maourine à Borderouge et la passe à poisson du Ramier : un espace d’exposition et un poste d’observation sur les eaux de la Garonne.
A ne pas manquer le délicieux restaurant le Moaï, animé par le grand chef Gérard Garrigues.
Francis Duranthon, le directeur du Muséum d’histoires naturelles, soulignait, au mois de janvier 2013 qu'il avait enregistré en 2012 un record de fréquentation.
Parmi les projets qui vont voir le jour, on note une collaboration avec Sanofi et  une exposition sur l’Ours, parrainé par un prestigieux invité. 
L'ourse Canelle qui avait été réintroduite dans les Pyrénées sera exposée au Muséum.

 
Muséum d'Histoire naturelle des Toulouse
35, allées Jules Guesde,
31000 Toulouse
 
Tél. : 05 67 73 84 84
www.museum.toulouse.fr/

À voir également dans le département

Un village étonnant... Saint-Rome

placeSaint-Rome - Haute-Garonne 
label Bastides, Villes & villages  
Le Musée

Le Musée d'Auterive Métiers et Traditions

placeAuterive - Haute Garonne  
label Musées & Collections  

Les nouveaux squelettes de Toulouse


placeToulouse - Haute-Garonne 
label Etonnant... non ?  

Cette halle est un bijou

placeGrenade-sur-Garonne - Haute-Garonne 
label Bastides, Villes & villages  

Nos partenaires