logo Grand Sud Insolite

Découvrir le Grand Sud
en empruntant les chemins de traverse,
hors des sentiers battus !
Insolite, oublié, bizarre, mystérieux, original, curieux, pittoresque, méconnu, merveilleux...


Vous êtes ici : Accueil / Régions / Provence Alpes Côtes d'Azur / 83-Var / Hôtes illustres / imprimer l'article
Bormes-les Mimosas - Var

Hôtes illustres

Situé sur la commune de Bormes-les-Mimosas, le Fort de Brégançon se dresse sur un piton rocheux de 35 mètres d'altitude qui fut, pendant de longs siècles, séparé de quelques brasses de la côte méditerranéenne.
Cet îlot fut sans doute très tôt occupé pour sa situation géographique qui permettait de surveiller les rades de Hyères et de Toulon.
Une forteresse existe sur l'îlot de Brégançon depuis l'installation des Ligures en Provence (118 avant Jésus-Christ).
Au XIe siècle, le château de Brégançon et son territoire appartenaient aux vicomtes de Marseille.
Le domaine connut des fortunes diverses, mais une garnison fut maintenue au Fort, séparé du domaine à partir de 1786.
Bonaparte s'intéressa au fort peu après la reprise de Toulon, où il s'arrêta.  
Après la guerre de 1870, le ministère de la Guerre fit entreprendre des travaux afin que le fort puisse recevoir des pièces d'artillerie modernes et un magasin à poudre, sans toucher à l'aspect extérieur de la forteresse.
Pendant la Première guerre mondiale, le fort fut occupé par une petite garnison, puis déclassé en 1919.
Par arrêté du 5 janvier 1968, le Fort fut affecté à titre définitif au ministère des Affaires culturelles pour servir de résidence officielle.
Pierre-Jean Guth, architecte de la Marine nationale, grand prix de Rome, transforma le Fort en une résidence agréable tout en respectant ce qui restait de la vieille forteresse.
Le Général de Gaulle n'y passera qu'une seule nuit
Le Président Georges Pompidou et son épouse y séjournèrent à plusieurs reprises, en août 1969 et durant les étés 1970 et 1971 notamment.
Le Président Valéry Giscard d'Estaing se rendait régulièrement à Brégançon avec son épouse : il y passait une semaine pendant l'été, deux jours à la Pentecôte et un week-end l'hiver.
Le 26 février 1978, il y donna une interview télévisée à l'approche des élections législatives. 

Le chancelier allemand Helmut Kohl fut reçu à Brégançon par le Président François Mitterrand le 24 août 1985. 

Le Président Jacques Chirac et son épouse se rendaient régulièrement à Brégançon, durant l'été et lors des vacances de Pâques.
Le Président Nicolas Sarkozy et son épouse s'y rendaient également pendant l'été. 
François Hollande ne derogera pas à la tradition.
Le Fort ne se visite pas, hormis lors des Journées du Patrimoine.

(Documentation : Présidence de la République)

Nos partenaires :

Objectif Aquitaine : magazine régional d'informations Tlse - Cadeaux, tee-shirts, accessoires et carterie aux couleurs de Toulouse Les montres Lip, des modèles d'exception ! Sortir avec l'habitant et découvrir de nouvelles activités