Le Château de Commarque

Le château de Commarque est la preuve, qu'au XIIIe siècle, on pouvait être romantique.

La double enceinte et l'énorme donjon émergent de la forêt.
Au pied du château ne restent que les ruines de l'ancien village et de sa chapelle.
Pour les amoureux de détails un échiquier est gravé sur l'une des banquettes en pierre et pour les amoureux de photos, un beau cliché est à prendre au travers de l'une des fenêtres gothiques d'où l'on découvre le château voisin de Laussel.

 

Un peu d’Histoire…

Déjà entre le XIIe  et le XIIIe Siècle, les poètes épiques chantent les hauts faits des chevaliers du IXe ou Xe siècles et s’intéressent à la famille de Commarque, en Périgord, et relatent dans plusieurs chansons de geste les exploits de son fondateur, Bovon, et de ses deux fils, Girart et Guiëlins.

« Construit aux XIIe et XIVe siècles, Commarque est probablement l’ensemble médiéval le plus complexe du Périgord. C’était en fait une « co-seigneurie » : les familles seigneuriales habitaient les différentes tours de ce village fortifié. C’est aussi le plus curieux ensemble castral du Périgord méridional avec ses défenses complexes, ses douves successives, ses remparts concentriques et le vertigineux verticalisme de son donjon, haut de 80 mètres, en bel appareil ».

« Au début du XIIe siècle, Gérard de Commarque fait don de ses biens aux Templiers, on parle alors de l’ « Hospitalis de Comarco » .

Il existe alors une agglomération, un donjon – cette fois en pierre – avec un logis, une chapelle et des maisons-tours : c’est le castrum de Commarque. Le château devint une commanderie qui après la tragique disparition de l’ordre, passe aux hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.

Ces derniers érigent l’énorme donjon puis vendent la place au baron de Beynac, qui héritent ainsi du pouvoir de décision sur l’érection des tours ».

Dans les années 1500, après une Histoire très riche en événements, le castrum de Commarque commence à être déserté par les familles résidentes. C’est le cas de la branche cadette des Commarque qui quitte le site originel pour élire domicile sur l’autre rive, dans le château de Laussel. C’est le début d’un grand sommeil de 400 ans…

 

 

Une restauration de longue haleine…

Après avoir dégagé la végétation et les cônes d’éboulis qui ont permis de mettre à jour progressivement les ruelles, les escaliers taillés dans la roche et les restes de maisons englouties, Hubert de Commarque a mené obstinément, depuis 1962, avec l’aide de l’administration des Monuments Historiques, des travaux de consolidation et de restauration qui ont permis à une grande partie des murs en élévation mis à nu d’être sauvés, en particulier grâce à des reprises de brèches et de béances sur le château proprement dit, qui était en grand danger d’écroulement.

Parallèlement, aidé par des Fondations américaines et l’Etat, il a conduit un programme ambitieux de fouilles et de recherches archéologiques faisant appel à de nombreuses disciplines, qui est venu enrichir continûment la connaissance sur la vie et l’organisation d’un Castrum au long du Moyen Age.

De 1973 à 1993, le site a servi de terrain de recherches, d’études et de formation au Centre Permanent d’Initiation à l’Environnement dans le village voisin de Sireuil.

Ses efforts et sa ténacité sont récompensés par le Grand Trophée de la plus belle restauration, décerné par Propriétés Le Figaro, Le Figaro Magazine et la Fondation pour les Monuments historiques, en partenariat avec La Demeure historique.

 

Le site est maintenant ouvert à la visite, la visite s’effectue librement ou bien guidée par un guide professionnel expérimenté.

Au cours de votre visite vous découvrirez :

– la Grotte préhistorique de Commarque à travers une exposition photos et un film vidéo projeté dans la grande salle du donjon.
– les habitats troglodytiques aménagés
– le castrum médiéval et le donjon roman qui domine la vallée de la Beune.

Vous pourrez également participer à  des ateliers et des animations en rapport avec les différentes périodes du site.

  

Château de Commarque

24620 Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil

 

https://www.commarque.com/

 

 

À voir également dans le département

Vue aérienne

Issigeac, cité médiévale authentique

placeIssigeac – Dordogne 
label Bastides, Villes & villages  

Les cabanes du Breuil, sites original de tournage de films

placeSaint-André-d'Allas – Dordogne 
label Films : lieux de tournage  

Montcaret, ses mosaïques romaines, son église et son pigeonnier...

placeMontcaret – Dordogne 
label Bastides, Villes & villages  

La via ferrata des rapaces

placeVezac - Dordogne 
label Parcs de loisirs et Parcs animaliers  

Nos partenaires