Un château haut perché

Ancré dans les reliefs des Hautes Corbières, Peyrepertuse émerge à 800 mètres d’altitude au milieu des garrigues et surplombe le petit village de Duilhac. 
Du haut du promontoire, la vue embrasse le château voisin de Quéribus, distant d’environ 5 kilomètres.

Le site de Peyrepertuse a été occupé à l’époque romaine, dès les débuts du 1ersiècle avant J.C.

Faisant partie de la Marche d’Espagne, la première mention du château date de 1020, à une époque où le Pérapertusès était dans la mouvance des comtes catalans de Besalù.
Par la suite, Peyrepertuse eut comme suzerain les comtes de Barcelone puis, vers le milieu du XIIe siècle, les rois d’Aragon
Au cours de la croisade contre les Albigeois, Guillaume de Peyrepertuse, ne voulant pas faire se soumettre, est excommunié en 1224. 
Après l’échec du siège de Carcassonne, Guillaume se soumet et le château devient possession française en 1240.

En 1258, le Traité de Corbeil allait fixer, pour quatre siècles, la frontière entre la France et l’Aragon. 
Peyrepertuse devint alors forteresse royale à la limite Sud de la Couronne.
A la fin du XIIIe siècle, elle matérialise une place forte dotée d’exceptionnelles défenses.

Pendant l’hiver 1367-1368, Peyrepertuse est le refuge d’Henri de Trastamare, prétendant au royaume de Castille.

Le traité des Pyrénées (1659) en éloignant la frontière à son emplacement actuel, diminua l’importance stratégique de ce château.
Toutefois, il conserva une petite garnison jusqu’à la Révolution.
En 1950, commencent les premières campagnes de consolidation du monument.

Château de Peyrepertuse 
11350 Duilhac-sous-Peyrepertuse
Tél. : 06 71 58 63 36 
Tél. : 04 82 53 24 07
Tél. : 04 68 45 24 05 
chateau.peyrepertuse@wanadoo.fr 
www.chateau-peyrepertuse.com
www.payscathare.org
 

À voir également dans le département

Le Gouffre géant de Cabrespine

placeCabrespine - Aude 
label Curiosités naturelles  
Notre-Dame des Oubiels


Portel-des-Corbières, terre d'originalités

place
Portel-des-Corbières – Aude 
label Bastides, Villes & villages  
La Cathédrale Saint-Just et Saint-Pasteur

Narbonne, cité chantante et gallo-romaine

placeNarbonne - Aude  
label Bastides, Villes & villages  

Ames sensibles, s'abstenir...

placeCarcassonne - Aude 
label Etonnant... non ?  

Nos partenaires