Ergan Bernal, le vainqueur du Tour de France 2019 est, lui aussi, résident andorran

label

Tout comme Julian Alaphilippe, les frères Yates, Dan Martin  et beaucoup d'autres, Ergan Bernal qui a remporté le Tour 2019, est résident andorran.

Quelques autres andorrans d'adoption : Joaquim « Purito » Rodríguez, le directeur de l'équipe Katusha, Xavi Florencio, ou les coureurs Esteban Chaves, Dani Moreno et Jonathan Castroviejo. 

L'Andorre a séduit aussi l'équipe espagnole Movistar, avec de nombreux coureurs tels que Marc Soler, Imanol Erviti, Carlos Betancur et José Joaquín Rojas.

La Principauté d’Andorre est une destination intéressante pour ces professionnels, grâce aux caractéristiques du pays, ses routes, de la possibilité de s’entrainer en altitude, la qualité de vie, mais encore les opportunités d'affaires. L'arrivée de cyclistes réputés en Andorre a favorisé l'ouverture de nouvelles entreprises.

 

Egan Bernal voulait être journaliste

Egan Bernal est  le 3e plus jeune vainqueur de l'histoire du Tour de France, à 22 ans et 6 mois, derrière Henri Cornet , 19 ans et 11 mois en 1904 et François Faber , 22 ans et 6 mois en 1909. 

Adolescent, il se prédestinait à une toute autre carrière. 

Attiré par le métier de journaliste, il se lance dans des études de communication mais ses parents le poussent à miser davantage sur le cyclisme.

Il y a quatre ans, il laisse de côté son rêve de devenir journaliste et se fait les mollets en VTT avec deux podiums aux championnats du monde juniors, l'argent en 2014 et le bronze en 2015. 

Repéré par Gianni Savio, manager de l'équipe italienne Androni, il gagne  en 2017 le Tour de l'Avenir.

Dave Brailsford, manager du Team Ineos, anciennement Sky, le recrute.

Au printemps 2019 Bernal prépare le Tour d'Italie mais il est victime d’un accident, fracture de la clavicule, qui l’oblige à annuler sa participation au Giro

et à être soigné à l'hôpital Nostra Senyora de Meritxell, à Andorre la Vieille.

Très vite il remonte sur son vélo et dix jours après son opération de la clavicule, il bat à l’entraînement plusieurs records d’ascensions andorranes.

La suite ce sera le Tour de France et le maillot jaune sur les Champ-Elysées. 

Aujourd'hui il vit en Andorre avec son père qui l’accompagne sur certaines courses. 

Sa mère est restée en Colombie, car son frère de 13 ans est encore à l’école. Et il fait du vélo.

Et en Principauté d'Andorre il n'est pas seul, l' entraîneur basque Xabier Artetxe, qui s’occupe des coureurs hispanophones de l’équipe, s’est installé à Andorre à côté du champion.

 

 

À voir également dans le département

Clocher Andorran

Ce pays est un monde

place 
label  
Carte Andorre

Le pays nature

place 
label  
Boris Skossyreff

Boris 1er, Roi d'Andorre... pendant une semaine

placePrincipauté d'Andorre 
label Etonnant... non ?  

Nos partenaires