Quand une vigne devient monument historique…

Du jamais vu…  L'Etat vient d'inscrire à l'inventaire des Monuments historiques une parcelle de vigne du Gers.  
Une inscription due, selon les services de l’Etat au caractère exceptionnel des souches et aux modes de culture ancestraux dont témoigne ce lopin de terre. 
Ces vignes, situées sur la commune de Sarragachies, seraient âgées de 150 à 200 ans. 
Elles ont résisté aux attaques comme celle dévastatrice du phylloxera depuis le XIXe siècle grâce notamment à la nature sablonneuse des sols, qui empêche cette sorte de puceron de prospérer. 
La parcelle mesure 40 ares, soit 4 000 m². 
Elle est plantée de souches très anciennes et non greffées, endémiques au piémont pyrénéen. 
Elle offre ainsi « un remarquable exemple de biodiversité et de patrimoine génétique : 600 pieds sur douze rangs, une vingtaine de cépages différents et, parmi eux, sept non répertoriés antérieurement », a indiqué la préfecture de Midi-Pyrénées dans un communiqué. 
« En outre, elle témoigne de modes de culture ancestraux disparus avec la crise du phylloxéra », comme la plantation en pieds doubles disposés en carré. 
Les ceps sont mélangés les uns aux autres, comme autrefois. 
Leur positionnement rappelle le travail qu'effectuaient à l'époque les attelages de boeufs. 
Selon la préfecture, cette parcelle de l'appellation Saint-Mont sur un coteau face aux Pyrénées constitue un conservatoire « exceptionnel » de mémoire végétale préservé grâce à l'action de professionnels passionnés. 

À voir également dans le département

La Cathédrale Sainte-Marie d'Auch

placeAuch – Gers 
label Edifices remarquables  

Un Pop Corn, champion d'Europe

placeBézeril - Gers 
label Gastronomie [à manger]  

Alain Brumont, le pape du Madiran

placeMaumusson-Laguian - Gers 
label Gens d'ici  

Sauver le Château Saint-Blancard

placeSaint-Blancard – Gers 
label Châteaux & Monuments  

Nos partenaires