La Cité de Carcassonne, site le plus visité d’Occitanie

 Avec 2 millions de visiteurs, la Cité est le site le plus visité de la Nouvelle Région Occitanie devant le Pont du Gard. Les millions de visiteurs de Lourdes sont à classer dans une autre catégorie.

A titre de comparaison le Mont Saint-Michel voit défiler 2,5 millions de visiteurs.

 

 

Une restauration de longue haleine

Carcassonne est une  ville clé dans la formation du territoire national. Centre du pouvoir des comtes de Carcassonne puis de la célèbre famille Trencavel au XIIe siècle, elle devient, suite à la croisade des Albigeois (1209-1229) où les forces royales s'emparent de Carcassonne, accusée de complicité avec les Cathares, une place forte royale gouvernée par un Sénéchal. 

Elle garantit la frontière entre la France et l'Aragon jusqu'au traité des Pyrénées en 1659. 

La cité médiévale fortifiée, dont les origines remontent à la période gallo-romaine, doit sa renommée à sa double enceinte, atteignant près de 3 km de longueur et comportant cinquante-deux tours, qui domine de manière spectaculaire la vallée de l'Aude. 

La Cité comprend également le château comtal et la basilique Saint-Nazaire.

Sauvée de la destruction par l'action et la ténacité de l'archéologue Jean-Pierre Cros-Mayrevieille, puis restaurée au xixe siècle de manière parfois controversée sous la direction de Viollet-le-Duc puis de Bœswillwald, la Cité de Carcassonne est, depuis 19972, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO.

Le château comtal, les fortifications, et les tours appartiennent à l'État et sont gérés par le Centre des monuments nationaux, tandis que les lices et le reste de la Cité font partie du domaine municipal.

La Cité aura été un des plus grands chantiers de restauration d'Europe.

Au XIXe siècle, la ville est au bord de la démolition et sert de carrière de pierres. 

Pendant plus de 50 ans, de 1853 à 1911, Viollet-le-Duc et son successeur Paul Boeswillwald lui redonnent son aspect médiéval : destruction des constructions parasites entre les deux enceintes, couverture en lauze grise des tours et restauration des décors, des hourds sont entreprises. 

Dans les années 60, les tours gallo-romaines sont coiffées de tuiles.

Aujourd’hui la Cité de Carcassonne est le site le plus visité en Occitanie.

  

http://www.tourisme-carcassonne.fr/

 

 

 

À voir également dans le département

Une abbaye de légende

placeLagrasse - Aude 
label Cultes religieux, mystiques & païens  
Notre-Dame des Oubiels


Portel-des-Corbières, terre d'originalités

place
Portel-des-Corbières – Aude 
label Bastides, Villes & villages  

Le Musée de la torture

placeCarcassonne - Aude 
label Musées & Collections  

L’Auberge du Vieux Puits, grande gastronomie dans petit village...

placeFontjoucouse - Aude 
label Hôtels, restaurants, bars  

Nos partenaires