Le Château de Montauban, lieu d'inspiration d'Alphonse Daudet

Le Château de Montauban, célébré dans la préface des «  Lettres de mon Moulin « , fut le lieu de villégiature, de calme de repos et d’inspiration pour Alphonse Daudet.

« Maison bénie, que de fois je suis venu là, me reprendre à la nature, me guérir de Paris et de ses fièvres... ».

 

Alphonse Daudet à Fontvieille
Alphonse Daudet, jeune journaliste parisien d'origine nîmoise revint dans le sud poussé par le désir de retrouver une ambiance qu'il croyait avoir perdue dans la capitale de la culture et des arts que représentait Paris.

Il était aussi poussé par l'invitation qu'avait fait un des plus prestigieux écrivains, un des sept légendaires fondateurs du « Félibrige », Frédéric Mistral qui était venu à Paris pour présenter une de ses œuvres les plus connues : « Mireïo ».
Daudet fit tout d'abord une longue halte à Maillane, chaleureusement accueilli par Mistral et le cercle toujours grandissant des Félibres. Une autre invitation, celle de son cousin Louis Daudet et sa jeune épouse Octavie, née Ambroy, l'obligea à quitter ses nouveaux amis pour Fontvieille et le château de Montauban.
C'est dans cette demeure qu'il fit la connaissance de différentes figures comme Audiberte, la cuisinière et servante, Mitifiot, dit Pistolet, le garde champêtre, Quenin dit « Lou Roudeirou », Bugasse le bayle-pastre et bien d'autres. Mais tous avaient le plaisir du verbe, celui des conteurs de Provence.
Lors de ses séjours à Fontvieille, il rencontra bon nombre d'habitants dont certains deviendront, avec l'aide des histoires qu'on lui racontait lors des veillées au château, les personnages de ses contes.
Il vint régulièrement à Fontvieille durant 30 années. Sa dernière visite eut lieu à la fin de l'année 1891 quand il vint, malgré son état de santé, au chevet de son vieil ami  Timoléon, hospitalisé à Arles.
Après sa visite, il décida de prendre la diligence pour rejoindre Fontvieille afin de contempler une dernière fois le vaste horizon du haut d'un des moulins.

Le soir même, il partit pour Arles prendre le train qui le ramenait à Paris.

 

Le château de Montauban

Aujourd’hui, le château est propriété municipale et accueille l’exposition « Fontvieille en Histoires ».

La première salle rend hommage à Alphonse Daudet et ses séjours à Fontvieille.

La seconde salle est consacrée à Léo Lelée, peintre des Arlésiennes et au costume provençal qu'il a tant contribué à mettre en valeur au début du XXe siècle.
La troisième salle est dédiée à la course camarguaise et porte le nom du célèbre raseteur Manolo Falomir.
La quatrième salle présente une crèche provençale et les œuvres des santonniers Fontvieillois.

Depuis 2012, le musée Alphonse Daudet est présenté au sein du château à travers les œuvres majeures de l'écrivain et les traductions de son livre mondialement connu « Les Lettres de mon Moulin ».

Une boutique propose des livres de l'auteur ainsi que des santons Arterra représentant les personnages les plus célèbres de ses livres.

 

Un parcours de 30 minutes vous mènera depuis l'office municipal de tourisme jusqu'au château de Montauban et un itinéraire d'une heure au départ du Château vous conduira sur le sentier des Moulins d'Alphonse Daudet.

Balisé et jalonné de bornes d'interprétation il vous permettra d'observer quatre moulins, témoins de tout un patrimoine et souvenirs des métiers d'antan.

 

Château de Montauban

Chemin Montauban,

13990 Fontvieille

Tél. : 04 90 54 67 49

 

 

http://fontvieille-provence.fr/fr/accueil-fontvieille/

 

 

À voir également dans le département

Le fameux banc...

Le plus long banc du monde

placeMarseille – Bouches-du-Rhône  
label Records : Les + et les -  

Le Paradou, tout le charme de la Provence en miniature

placeLe Paradou – Bouches du Rhône 
label Bastides, Villes & villages  

Du Japon à Tarascon...

placeTarascon – Bouches-du-Rhône 
label Gastronomie [à manger]  

A Fleur de Bois

placeAllauch - Bouches-du-Rhône 
label Cabanes, maisons, igloos, gîtes et cie  

Nos partenaires