La Bussière : le buste de Gilbert Bécaud sur la place à son nom

La Bussière a honoré son habitant le plus célèbre, Gilbert Bécaud, en donnant son nom à la place du village au milieu de laquelle trône un buste de l'artiste

Le buste a été inauguré en 2008 par le Maire Jean Roquet, le sénateur Jean-Pierre Raffarin, Mme Kitty Bécaud et trois des filles de Gilbert : Anne, Jennifer et Noï.

La Bussière était le havre de paix de « Monsieur 100.000 volts ».

C'est là, dans une cabane au fond du jardin, que Bécaud composait et se reposait.

L’artiste  a vécu plus de 25 ans à La Bussière, village qui compte un peu plus de 300 habitants.

Il possédait une grande ferme sur les hauteurs de la commune. 

Aujourd'hui sa femme et une de ses filles Emily  y vivent toujours.  

Gilbert Bécaud était  né le 24 octobre 1927 à Toulon, il  est mort le 18 décembre 2001 à Paris.

Il suit une formation classique au conservatoire de Nice compose des musiques de films dès la fin des années 1940, puis devient pianiste accompagnateur de la chanteuse Marie Bizet.

 l rencontre l'un des auteurs de cette artiste, Pierre Delanoë. Ils écrivent leurs premières chansons.

Avant la vague yéyé, c'est pour lui que l'on cassera des fauteuils à L'Olympia.

Un magazine et une émission de télévision prendront le titre de deux de ses chansons : « Salut les copains » et « Âge tendre et tête de bois ».

Il se produira  au total à 33 reprises sur la scène de L'Olympia.

Gilbert Bécaud épouse Monique Nicolas en 1952. Leur premier fils, Gilbert dit « Gaya », naît le 2 février 1953. 

Un deuxième fils, Philippe, verra le jour en 1957, et une fille, Anne, naît en 1961.

Le couple se sépare dans les années 1960.

Après une courte liaison avec Brigitte Bardot, Gilbert Bécaud aura une fille, Jennifer, avec Janet Woollacott, alors épouse de Claude François.

En 1972 naît une fille, Emily, avec Cathryn Lee St. John, dite « Kitty », mannequin américain de l'agence Catherine Harlé rencontrée en 1965.

Ils se marient en 1976, après le divorce de Gilbert et Monique. 

Le couple adopte, en 1993 une enfant laotienne, Noï.

 

  

 

À voir également dans le département

Le VéloRail de Chauvigny

placeChauvigny - Vienne 
label Gares & Trains  

La Cité du Livre et de l’Ecrit

placeMontmorillon - Vienne 
label Musées & Collections  
L'Octogone

La Maison Dieu de Montmorillon

placeMontmorillon – Vienne 
label Cultes religieux, mystiques & païens  

Le Musée et la clinique de la machine à coudre

placeRouillé - Vienne 
label Musées & Collections  

Nos partenaires