Le bœuf de Mèze, animal d'origine

L'histoire du bœuf de Mèze remonte en l'an 59 de notre ère.

A cette époque, une pauvre famille venue des environs de Béziers, vint s'établir sur l'étang de Thau et se mit à défricher les terres à un endroit appelé « Las Morgas ».

Cette famille vivait de la pêche dans l'étang mais aussi de l'agriculture, aidé dans son travail par une paire de bœuf.

Grâce à l'installation de cette famille, à son travail, l’urbanisation du village portuaire de Mèze.

Mais hélas le premier bœuf mourut, suivi du second. On décida alors de conserver la peau de ce dernier, sans doute le plus beau. Sa dépouille fut conservée comme une relique étalée sur un mannequin de bois.

On le promena chaque année pour les grandes occasions.

 

 

La Tradition du Corso

Plus tard quand cette peau fut trop usée, on construisit un bœuf sur une charpente de bois, beaucoup plus grande que la taille normale d'un bovidé et recouvert d'une toile de jute brune.
Cette tradition existe encore de nos jours.

Ainsi, dans l'animal totem, huit hommes peuvent se loger pour le mouvoir. L'un d'eux est chargé d'actionner la tête et les mâchoires de la bête au moyen d'une petite baguette de bois. Un autre jeune homme tient entre ses mains un baril recouvert d'une peau d'âne tendue, traversée en son centre par une corde entre l'indexe et le pouce, cela produit alors un rugissement analogue à celui du bœuf.
A l'extérieur, le guide, armé d'un long aiguillon, commande l'animal.
La course de l'animal totémique dans les rues de Mèze est imprévisible. A tout moment, il peut courir, et peut même foncer sur ceux qui se mettent en travers de son passage.

Le bœuf est aussi capable de ruades, de trémoussement.

Avec ses larges cornes, il éloigne les plus hardis qui veulent s'opposer à lui.
Le totem mézois est de toutes les fêtes publiques notamment lors de la fête de Mèze qui a lieu le 19 du mois d'août. Cette fête dure trois jours, toujours avec les sorties de l'animal totem. Lors de cette fête comme dans d'autres villages de l’Hérault, l'animal totem est béni par le curé, ici sur la place de l'église. Ensuite, et seulement après, le totem rend visite au maire.

 


Un peu d’Histoire
Le bœuf de Mèze est souvent cité au cours de l'histoire de la commune.
En 1229, il était présent lors de la venue de l'évêque d'Agde, Thedise qui venait de recevoir en don la seigneurie de Mèze, du fils de Montfort Amaury.

En 1562, il était du cortège du Prince de Condé passant à Mèze.

En 1701, il prit activement part aux fêtes organisées lors du passage des Princes de Bourgogne et du Berry.

En 1921, pour les fêtes organisées en faveur de l'université de Montpellier, le Président de la République, Alexandre Millerand fut obligé d’abandonner l'estrade des représentants officiels lors du passage du bœuf. La foule crut alors que Millerand avait eu peur du bœuf. Pour sauver la situation, Magallon , député de l’Hérault vint face au monstre et salua le bœuf.
Le député fut applaudi pour son courage et l'animal totémique put continuer à animer les fêtes de Mèze.

 

 

 

 

À voir également dans le département

La cathédrale Saint-Pierre et Saint-Paul de Maguelone

Villeneuve-lès-Maguelone, la plage hyper propre

placeVilleneuve-lès-Maguelone – Hérault 
label Etonnant... non ?  

Le Musée du Petit Train

placePalavas-les-Flots - Hérault 
label Musées & Collections  

Le Tambourin, sport languedocien

placeGignac - Hérault 
label Gens d'ici  

Le bœuf de Mèze, animal totémique

placeMèze – Hérault 
label Fêtes & festivals, confréries  

Nos partenaires