Serge Reggiani l'Andorran

Le passage de Jean Ferrat à Font-Romeu, dans les Pyrénées-Orientales est de notoriété publique.

Une rue de la ville, à son nom, célèbre même le chanteur qui s'y est réfugié pendant la guerre.

Moins connue est l'histoire de Serge Reggiani en Principauté d'Andorre à la même époque.

Jean Ferrat était juif et, à l'époque, mieux valait ne pas tomber entre les mains des Allemands.

Serge Reggiani, lui, était italien et pour les mêmes raisons l'atmosphère parisienne était hostile, mieux valait aller prendre l'air des montagnes.

Serge Reggiani, est né le 2 mai 1922 à Reggio d'Émilie en Italie, d'un père associé coiffeur et d'une mère ouvrière et antifasciste.

Serge Reggiani arrive en France à l'âge de huit ans avec sa famille, à Yvetot en Normandie. Il suit d'abord les traces de son père comme apprenti coiffeur, puis, après la lecture d'une petite annonce, s'inscrit au Conservatoire des arts cinématographiques, à Paris, où la famille s'est installée depuis. 

En 1938, à l'âge de 16 ans, Serge Reggiani reçoit le 1er prix de comédie, avant de s'inscrire en 1939 au Conservatoire national d'art dramatique.

Au Conservatoire, Serge Reggiani a deux grands amis : Gilbert Trigano, passionné de théâtre et qui deviendra ensuite le patron du Club Méditerranée, et Roger Pigaut, qu'il a connu au salon de coiffure, et qui fera une belle carrière théâtrale.

En septembre 1939, ils quittent donc Paris.

Gilbert Trigano et son frère André, ont un grand ami en Principauté d'Andorre qui tient des commerces et un hôtel.

C'est tout naturellement là que Serge Reggiani et les frères Trigano vont trouver refuge en Principauté.

Faire la route, à cette époque, n'était pas chose facile avec des voitures qui n'avaient rien à voir avec nos automobiles d'aujourd'hui et qui, de plus, pouvaient connaître des incidents de parcours.

En passant par Foix, Serge Reggiani repère le superbe château et veut faire une photo.

On descend de la voiture pour immortaliser le château, mais voici qui ne plait pas à la maréchaussée et il faudra toute la diplomatie des frères Trigano pour laisser repartir l'italien Serge Reggiani.

Serge Reggiani restera un mois et demi en Principauté d'Andorre avant de repartir vers  Paris pour y poursuivre sa carrière de comédien…

 

 

 

À voir également dans le département

Serge Reggiani l'Andorran

placePrincipauté d'Andorre 
label Gens d'ici  

Gicafer, le véhicule tout terrain

placeOrdino Arcalis – Principauté d’ Andorre 
label Ski et neige  

Ces Vieilles maisons d'Andorre, véritable patrimoines culturels

placePrincipauté d'Andorre 
label Archéologie et vieilles pierres  

Nos partenaires