Le Mikvé de Montpellier, l’un des mieux conservés du monde, des plus beaux et plus anciens …

Rares sont les Montpelliérains qui connaissent l'existence de ce site exceptionnel.

Le Mikvé médiéval de Montpellier, bain rituel juif de purification du XIIIe siècle témoigne de l'importance de la communauté juive qui a joué un grand rôle dans le développement et le rayonnement de Montpellier.

 

 

Un peu d’Histoire
Daté du XIIIe siècle, ce site découvert en parfait état, par hasard sous le plancher d’une cave par un particulier, en 1985, est classé Monument historique depuis 2004.

Le Mikvé a résisté au temps, mais il n'a servi de lieu rituel que pendant deux siècles.

Après le départ des Juifs, chassés de Montpellier par Philippe Le Bel à partir de 1306,  ceux-ci iront s’implanter en terres pontificales : à Avignon, Cavaillon, Carpentras…

À Montpellier, la population reprit alors pied dans ce quartier qui lui était interdit avec un effet destructeur sur l’ancien quartier juif, dont les traces seront effacées. Heureusement, le Mikvé a été conservé parce qu’il constituait une réserve d’eau utile aux Montpelliérains.,

Il a servi tour à tour de puits, de cave à charbon, puis de débarras jusqu'à sa découverte dans les années 80. Il avait été recouvert mais bien conservé.

Il a connu depuis une rénovation et plusieurs campagnes de fouilles archéologiques menées par l'archéologue, Christian Markiewicz, du Laboratoire d'Archéologie médiévale et moderne en Méditerranée-CNRS-Université d'Aix-Marseille.

 

 

Un patrimoine unique

Le Mikvé est alimenté par une nappe d'eau souterraine constamment renouvelée ; l'eau sort d’un orifice, ou gargouille, qui symbolise son passage. L'entrée se fait par un escalier de 15 marches rituelles menant au déshabilloir, le bassin apparaissant en contrebas à travers la fenêtre géminée. 

Le Mikvé est resté dans son état du XIIe siècle et a conservé son élévation, ses murs, sa voûte en berceau… Il est aménagé à 5 mètres sous la chaussée actuelle, sur le site d’une source. À côté, on trouve une salle de préparation où l’on ôtait ses vêtements – un déshabilloir – et un grand bassin circulaire, de 3,40 mètres de diamètre et de 60 cm de profondeur.
L'immeuble de la rue de la Barralerie comporte les vestiges de la synagogue médiévale.

En France ces bassins rituels ont presque tous disparu, détruits ou transformés, par usage ou par volonté de détruire toute trace de la communauté juive. On en retrouve un à Bayonne et un autre à Carpentras.

Pour Philippe Saurel, maire de Montpellier « cet espace est riche d'éléments spirituels pratiquement uniques dans le monde ».

A long terme, la Ville, propriétaire des lieux, souhaite ouvrir plus largement ce lieu au public, pour intégrer le Mikvé dans l'histoire de la fondation de Montpellier et  « la grande histoire de la présence juive ».

 

Visites individuelles guidées – Permanent toute la période d'ouverture

Visites groupes guidées - Permanente toute la période d'ouverture

Ce lieu est visitable uniquement dans le cadre des visites guidées organisées par l'Office de Tourisme.

 

 

 

Mikvé de Montpellier

1, rue Barralerie,
34000 Montpellier

Tél. : 04 67 60 60 60

http://www.montpellier.fr/334-mikve-medieval.htm

 

 

Institut Universitaire Maïmonide - Averroès - Thomas d'Aquin
Quartier Juif médiéval

1, rue de la Barralerie,

34000 Montpellier

Tel. : 04 67 02 70 11


institut.maimonide@cegetel.net

 

http://www.maimonide-institut.com/galerie/quartier-juif-medieval-de-montpellier-mikve-bain-rituel-juif-espace-cultuel-hebraique-xiie-s

 

 

 

À voir également dans le département

Les fesses de Madame

Quand les « Fesses de Madame » baignent dans la source de l'Avy

placeGrabels – Hérault 
label Etonnant... non ?  

L’eau Vernière, meilleure eau minérale gazeuse du monde

placeLes Aires - Hérault 
label Records : Les + et les -  

Olargues, l’un des plus beaux villages de l’Hérault

placeOlargues – Hérault 
label Bastides, Villes & villages  
Le poulain de Pézenas

Le carnaval de Pézenas et les animaux totémiques

placePézenas - Hérault 
label Fêtes & festivals, confréries  

Nos partenaires