Une Villa mauresque au Pays Basque

Cette Villa mauresque fut érigée sur les remparts d'Hendaye par le comte Jules de Polignac et raconte un siècle et demi d'histoire et la légende d'une grande famille d'armateurs basques partis faire fortune jusqu'à Saint-Pierre-et-Miquelon.

Imposante et mystérieuse, située au dessus de la baie de Chigoudy, elle fait face à la place forte de Fontarabie, où François Ier fut retenu prisonnier par son grand rival, l'empereur Charles Quint...

 

Un peu d’Histoire…

C’est en 1864, que le comte Jules de Polignac, administrateur de la Compagnie des chemins de fer du Midi, fils du puissant ministre de feu Charles X rachète le terrain communal, récupère les vieilles pierres éparses et se fait édifier un petit fortin dominant l'estuaire - trois bâtiments reliés entre eux par une terrasse en dalles rouges de la Rhune.

Il baptise cette villa, la « Villa mauresque » en souvenir des années qu’il passa en Algérie avec le régiment des chasseurs d'Afrique.

Il y vécu une dizaine d’années puis quitta la Côte basque.

La maison est abandonnée, livrée aux légendes les plus sinistres, peuplées de sorcières, de fantômes et, bien sûr, de contrebandiers, tradition basque oblige... 

En 1890, le Dr Camino achète cette maison, dépense sans compter et se lance dans d’importants travaux, ajoutant un étage, posant des arcades autour de la cour formant ainsi un véritable patio hispano-arabe entouré de colonnes en pierres jaunes de Fontarabie.  

Il s’y installe avec son épouse, Estanislada de Celaya, née au Pays basque espagnol et deviennent les voisins de Pierre Loti, propriétaire depuis 1903 de la maison mitoyenne « Bakhar Etchea ».

Aujourd’hui, c’est Axel Brücker, arrière-petit-fils du docteur Camino et petit-fils de l’armateur Louis Légasse qui en est le propriétaire. Issu d'une riche famille d'armateurs originaire de Sare, Louis Légasse, a perdu son père à 3 ans, puis est parti en goélette vers Terre-Neuve, à 25 ans, il est maire de Saint-Pierre-et- Miquelon, dont il dirige les affaires de pêche. 

La famille Légasse vit à Paris et descend chaque année à Hendaye, à bord d'une Rolls-Royce, voiture historique, cadeau du roi d'Angleterre au maréchal Foch, heureux d'avoir pu revendre ce véhicule trop onéreux à entretenir ! 

La Villa mauresque est alors embellie, agrandie de jardins et de bassins.

Aujourd’hui, Axel Brücker, professionnel du cinéma ne manque jamais une occasion de mettre son étonnante villa en scène. Ainsi, le 8 septembre de chaque année, en écho aux canonnades tirées de Fontarabie pour célébrer la victoire de la ville à l'issue du siège français de 1648, il fait retentir le petit canon installé dans le jardin de la Mauresque. « La première année, les habitants de Fontarabie n'en revenaient pas, rapporte-t-il. L'année d'après, ils m'ont fait artilleur d'honneur ! »

 

La villa est inscrite monument historique le 28 décembre 2010.

 

 

Villa Mauresque

Rue des Pêcheurs

64700 Hendaye

 

 

 

À voir également dans le département

La bataille de l'ours des Pyrénées

placePyrénées-Atlantiques 
label Z'animaux  
La villa mauresque

Une Villa mauresque au Pays Basque

placeHendaye – Pyrénées-atlantiques 
label Edifices remarquables  

Saint-Jean Pied de Port, la citadelle chargée d’Histoire

placeSaint-Jean Pied de Port – Pyrénées-atlantiques 
label Etonnant... non ?  

Le couteau piment d’Espelette

placeBidart – Pyrénées--atlantiques 
label Made in Grand Sud  

Nos partenaires