La Maison des Vautours, site unique

Au cours années 70, plusieurs espèces de vautours ont été réintroduites dans les gorges de la Jonte, protégées par le Parc National des Cévennes.

Il faut dire que les vautours sont présents dans les gorges de la Jonte depuis environ 70 000 ans faisant office de nettoyeurs durant toute la période médiévale, débarrassant les paysans des carcasses. Ils ont pacifiquement cohabité avec les hommes jusqu'au milieu du 19e siècle avant de progressivement disparaître au XX° siècle.
Ces à ces vautours, que la Maison des Vautours, anciennement appelée Belvédère des Vautours, est entièrement dédiée.

La visite commence sur  la terrasse panoramique, où, grâce aux longues vues mises à votre disposition, vous pourrez observer la colonie perchée sur les promontoires, les jeunes oiseaux de l'année ou les vols planés des adultes.

Puis, en compagnie de l'ornithologue vous rejoindrez la salle de projection, les caméras « live » permettant d'observer au plus près la colonie sur les falaises ou les jeunes oiseaux au nid avec toutes les informations fournies par le guide. Les films d'archives vous entraîneront dans l'intimité des couples et l'éducation de leur progéniture.

 

Un musée unique

Sur plus de 1000m2 vous pourrez par la suite déambuler sur l'exposition permanente. Au long des différentes salles, vous découvrirez les raisons de la disparition des vautours, les étapes de leur réintroduction et la situation actuelle. Vous ferez connaissance avec les différentes espèces, leur mode de vie et leur utilité. Une étape sur le balcon surplombant les gorges de la Jonte vous fera découvrir une nouveau point d'observation de la colonie qui comporte aujourd'hui 200 individus.

 

Les différentes espèces 

. Le vautour fau

Caractérisé par une tête blanche, il a une envergure de plus de 2m40, pour un poids aux alentours des 10 kg. C'est la première espèce réintroduite dans le parc, dès 1981.

. Le vautour moine

Légèrement plus grand que le vautour fauve, le vautour moine est cependant plus léger. Il a été réintroduit en Lozère, suite à la réussite de la précédente expérience, en1992.

. Le vautour percnoptère

Espèce migratrice, beaucoup plus petite d’1 m 60 d'envergure pour 2 kgs environs, le vautour percnoptère est revenu en Lozère par ses propres moyens peu de temps après l'arrivée du vautour fauve. Il ne reste cependant pas toute l'année dans les gorges de la Jonte, et fuit l'hiver des causses vers des destinations plus chaudes comme l’Afrique sub-saharienne.

. Le Gypaète barbu dit casseur d'os, don la réintroduction a débuté en juin 2012.

 

 

 

Maison des Vautours

Le Belvédère des Vautours,

Le Truel,

48 150 Meyrueis

Tél. : 05 65 62 69 69

 

maisondesvautours@hotmail.fr

 

www.vautours-lozere.com

 

 

 

 

À voir également dans le département

Promenade en traineau

Bisons d'Europe en Lozère

placeSainte-Eulalie - Lozere 
label Parcs de loisirs et Parcs animaliers  
Le village miniature

La Ferme Caussenarde d’autrefois

placeHures-la-Parade - Lozère 
label Musées & Collections  

Nolwenn Leroy enregistre sous terre

placeHures-la-Parade – Lozère 
label Etonnant... non ?  

Le TAC, Train de l’Andorge

placeSaint-Julien des Points
- Lozère 
label Gares & Trains  

Nos partenaires