Jacques de Liniers, « El Reconquistador », aventurier niortais et héros argentin

Jacques de Liniers naquit à Niort le 25 juillet 1753 et mourut le 26 août 1810 à Cabeza de Tigre, dans la province de Cordoba, en Argentine.

Né au sein d’une famille de vieille noblesse, cadet d’une fratrie de neuf enfants, ce Français est admiré en Espagne et en Argentine, presque inconnu dans son pays alors même qu’il a bouté par deux fois les Anglais hors d’Amérique du Sud et qu’il a été le dixième vice-roi du Rio de Plata qui regroupait alors l’Argentine, la Bolivie, le Paraguay, l’Uruguay, le nord du Chili et une partie du sud du Pérou et du Brésil.

 

Un peu d’Histoire

A l’âge de 12 ans, il est page du Grand Maître de l’Ordre de Malte, puis devient officier dans la cavalerie française, avant de servir dans la célèbre Armada espagnole.

Jacques de Liniers devient officier supérieur en 7 ans en s’emparant audacieusement de plusieurs navires britanniques.

Mais, c’est à Buenos-Aires, en Argentine qu’il rencontre la gloire avec deux victoires retentissantes contre les troupes anglaises briguant des possessions espagnoles en Amérique.

Ses qualités militaires comme son charisme et ses qualités humaines en font l’idole et le vice-roi d’un immense et riche pays, le Rio de la Plata. Il sera d’ailleurs surnommé « El Reconquistador ».

Resté fidèle au roi d’Espagne, il est fusillé par les indépendantistes argentins le 26 août 1810. Ses cendres reposent depuis 1862, auprès de Christophe Colomb, Magellan et Cortez, au Panthéon de la Marine, à Cadix, où un monument est érigé par les Argentins et sur lequel est inscrit « Dernier héros de l'ancienne patrie, premier martyr de la nouvelle patrie ».

A Niort, son buste trône depuis 1910 à l’angle des rues Alsace-Lorraine et Bernard d’Agesci.

Dans le cadre du bicentenaire de sa mort, une reconnaissance internationale est organisée en 2010 à Niort par l’association Mémoire Jacques de Liniers en présence de sa descendance française, espagnole, argentine et canadienne.

 

http://jacques-de-liniers.wifeo.com/

 

 

 

 

 

À voir également dans le département

Daniel Favreau au four

La Mothe Saint-Héray, la Mecque de la Fouace

placeLa Mothe Saint-Héray - Deux-Sèvres 
label Gastronomie [à manger]  
Daniel Favreau au four

La Fouace de Rabelais, sa confrérie et son gardien du temple

placeLa Mothe Saint-Héray - Deux-Sèvres 
label Fêtes & festivals, confréries  

La Maison Arouet, gîte de charme et de bien-être

placeSaint-Loup-sur-Thouet – Deux-Sèvres 
label Cabanes, maisons, igloos et cie  

Le Musée du Donjon de Niort

placeNiort – Deux-Sèvres 
label Musées & Collections  

Nos partenaires